Dominic Champagne

Dominic Champagne, auteur, metteur en scène et concepteur de spectacles (né en 1963 à Sorel, au Québec). Dominic Champagne œuvre dans le milieu artistique depuis plus de 25 ans. Ce diplômé de l'École nationale de théâtre en écriture dramatique (1987) n'a pas tardé à se faire connaître tant au niveau national qu'international.

Dominic Champagne, auteur, metteur en scène et concepteur de spectacles (né en 1963 à Sorel, au Québec). Dominic Champagne œuvre dans le milieu artistique depuis plus de 25 ans. Ce diplômé de l'École nationale de théâtre en écriture dramatique (1987) n'a pas tardé à se faire connaître tant au niveau national qu'international. Son grand talent se reconnaît dans la signature (seul ou en collaboration) d'une centaine de spectacles, et dans la création pour la scène, de textes dramatiques ou encore comme metteur en scène ou directeur artistique.

Son parcours

Déjà, en 1984, Dominic Champagne fonde, en compagnie d'étudiants du Cégep François-Xavier Garneau, à Sainte-Foy, le Théâtre Il Va Sans Dire. Ce théâtre aura comme principal but d'encourager l'expression d'auteurs dramatiques contemporains. Dominic Champagne y signera plusieurs réalisations dont Cabaret neiges noires qui sera en tournée non seulement à travers le Québec mais qui sera aussi présenté en Italie, à Florence (Festival Intercity).

La feuille de route de Dominic Champagne est des plus impressionnantes : outre la direction du Théâtre Il Va Sans Dire qu'il continue d'assumer, il fait, à la télévision, l'adaptation de plusieurs de ses pièces et signe de nombreuses émissions dramatiques et spectacles de variétés dont les plus célèbres sont sans doute Les Grands Procès (1993- 1994), Le plaisir croît avec l'usage (1998-2001), Tous unis contre le SIDA ou encore La soirée des masques (1995-1996-1998-1999).

Concepteur et metteur en scène d'événements prestigieux, nous le retrouvons dans le générique de plusieurs éditions de la Fête nationale (1996, 1998, 1999), des cérémonies d'ouverture des Jeux de la Francophonie (2001), du Centenaire du Monument-National (1993) et des spectacles célébrant les 20 ans de la mort de Félix Leclerc présentés aux Francofolies de Montréal. En 2011 il signe la mise en scène, au Théâtre du Nouveau-Monde de Montréal, une œuvre de Réjean Ducharme : Ha! Ha! de même que celle de la pièce Le boss est mort tirée du l'œuvre de l'humoriste Yvon Deschamps.

Il n'hésite pas non plus à devenir auteur radiophonique par Les mémoires de l'oreille (1987) ou encore Théâtre en clip (1992) et est, depuis 1992, professeur d'écriture dramatique à l'École nationale de théâtre du Canada. Il avait occupé cette même fonction en 1989-1990 à l'Université Concordia, au Département des Études Françaises.

Carrière internationale

C'est en 2002 que s'amorce la carrière internationale de Dominic Champagne alors que le Cirque du Soleil vient le chercher pour la mise en scène de son spectacle Varekai. Il y signera par la suite deux autres spectacles dont Zumanity avec René Richard Cyr en 2003 et son fabuleux LOVE en collaboration avec les Beatles, à Las Vegas en 2006.

Autres expériences

Comme autres expériences de travail, notons qu'il est un des membres-fondateurs de l'Association Québécoise des Auteurs Dramatiques (AQAD), a été, en 1993, membre du Conseil supérieur de la formation en art dramatique et en 1991-1992, membre du conseil d'administration du CEAD (Centre des Auteurs Dramatiques) qui vise à « soutenir, promouvoir et diffuser les écritures dramatiques francophones du Québec et du Canada. »

Citoyen engagé

En 2011, Dominic Champagne se fait connaître sous un nouveau jour. C'est ainsi qu'il s'investira dans une lutte pour demander un moratoire sur l'exploration des gaz de schiste et n'hésitera pas, pour faire avancer sa cause, à réclamer l'aide de Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil et Richard Desjardins, cinéaste et créateur du film L'erreur Boréale. Il croit en la valeur de sa cause et prétend que chaque citoyen doit s'investir.

Prix et distinctions

Au fil des ans, et avec tous les talents qu'on lui connaît, Dominic Champagne a accumulé nombre de prix

et distinctions. Pour les émissions Les Grand Procès, il recevra en 1994 et 1995 Le prix Gémeaux comme Meilleure Émission Dramatique. Pour cette même émission, en 1995, il se méritera le prix Golden Sheaf Award. 1998 a été, pour Dominic Champagne, une année faste en récompenses puisqu'il recevra le Prix Gascon-Roux de la Meilleure Mise en Scène au Théâtre du Nouveau-Monde pour Don Quichotte de même que le Masque de la meilleur Production offert par L'Académie Québécoise du Théâtre pour ce même Don Quichotte et cette pièce lui vaudra aussi d'être Finaliste du Prix du public. En 2001, c'est la pièce L'Odyssée qui recevra les honneurs similaires. En 2000, Dominic Champagne reçoit le Prix du Meilleur Texte de L'Association Québécoise des Critiques de Théâtre encore une fois pour sa pièce L'Odyssée. Cette même pièce lui apporte encore de nombreuses distinctions en 2001 : Finaliste pour le Masque de la Meilleure Production, Lauréat du Masque Prix du Public et Lauréat du Masque Meilleure Adaptation sans compter le Prix Gascon-Roux de la Meilleure Mise en Scène du Théâtre du Nouveau-Monde. Don Quichotte se verra attribuer deux Prix Gémeaux pour la Meilleur Émission Dramatique et la Meilleure réalisation (en collaboration avec Mario Rouleau).

En 2003, Dominic Champagne aura l'honneur d'être finaliste au New-York Drama Desk Award for Unique Theatrical Experience. En 2006, il sera nommé Personnalité de l'année par le journal La Presse et finalement sera sacré membre de L'Ordre du Canada en 2008.

Dominic Champagne, par son grand talent, sa polyvalence et son implication sociale aura su marquer le Québec au cours de sa carrière. Sans nul doute que son engagement à promouvoir la culture québécoise atteindra d'autres sommets au fil des ans.