Dudley, Raymond

Raymond (Coleman) Dudley. Pianiste, professeur (Bowmanville, Ontario, 20 juin 1931 - Columbia, Caroline du Sud, 16 décembre 2004). A.R.C.T. 1947, L.R.C.T. 1949, Artist Diploma (RCMT) 1952.

Dudley, Raymond

Raymond (Coleman) Dudley. Pianiste, professeur (Bowmanville, Ontario, 20 juin 1931 - Columbia, Caroline du Sud, 16 décembre 2004). A.R.C.T. 1947, L.R.C.T. 1949, Artist Diploma (RCMT) 1952. Dudley étudie le piano avec Alberto Guerrero au Conservatoire royal de musique, fait ses débuts avec l'orchestre du conservatoire en 1949 et avec l'Orchestre symphonique de Toronto en 1951. En 1952, il remporte la Eaton Graduating Scholarship et une médaille au Concours international de Genève. Il fait ses débuts en récital le 13 janvier 1953 au Wigmore Hall de Londres. Titulaire la même année de la Harriet Cohen Commonwealth Medal, il étudie ensuite à Milan avec Ilona Deckers et fait ses débuts new-yorkais au Town Hall le 11 décembre 1955. Il se produit plus tard avec l'Orchestre philharmonique de New York (1957), à Carnegie Hall (1958) et à l'inauguration de l'Avery Fisher Hall au Lincoln Center (1962).

Il fait chaque année des tournées au Canada et aux États-Unis et joue dans toute l'Europe, d'abord comme participant à un programme d'échanges d'artistes des Jeunesses musicales du Canada en 1957. À partir de 1966, il se fait le défenseur du piano-forte ou Hammerflügel, un précurseur du piano moderne, en donnant des récitals comparatifs sur les deux instruments. Bien que son répertoire s'étende de Bach aux compositeurs canadiens contemporains, il est particulièrement réputé comme interprète de Haydn. En 1968, il exécute l'intégrale des sonates pour piano de Haydn lors de huit récitals donnés au Purcell Room, à Londres. Il enregistre plusieurs sonates du compositeur autrichien pour Lyricord (1965, LLST-7149) et la SRC (1975, CBC SM-309). Sa composition A Coronation March est publiée chez Harris (1956) et il écrit des articles pour American Music Teacher (1965), Music Journal (1968) et Diapason (1969). Dudley enseigne à l'Université de l'Indiana (1957-1963), au Florida Southern College (1963-1964), au College-Conservatory de l'Université de Cincinnati (1964-1978) et à l'Université de la Caroline du Sud (1978-1991).

En 1979, pour l'étiquette de l'Université de la Caroline du Sud, Dudley effectue l'enregistrement (sans numéro) de l'intégrale des sonates pour piano de Haydn sur un piano-forte. Tout le long de sa carrière, son intérêt pour les instruments anciens grandit : en 1991, à un festival de Kalamazoo (Mich.), il joue des morceaux appropriés sur cinq pianos différents du 19e siècle.

À deux reprises, lors de tournées et d'invitations à des classes de maître, Dudley se rend en Orient, où il visite le Japon, Taïwan, Hong Kong et l'Inde. En 1988, il est chef d'orchestre invité aux Conservatoires de Shanghaï et de Beïjing. En 1989, il prend part aux célébrations du 85e anniversaire de naissance de Claudio Arrau à Santiago (Chili) et retourne en Amérique du Sud l'année suivante pour des concerts en Colombie.

En 1990, il se produit en solo et fait une allocution lors du symposium « Remembering Alberto Guerrero » à Toronto, où il donne également une classe de maître pour piano. En 1991, il réunit plus de 18 000 $ lors d'un récital bénéfice à Baie Saint-Paul, dans le comté de Charlevoix, Québec (où lui et sa famille possèdent une résidence d'été), en faveur d'un hôpital local. Raymond Dudley est juge pour la World Piano Competition de 1994 à 1996.