Dunn, Michael

Michael (Peter) Dunn. Luthier, guitariste (Sherbrooke, Québec, 7 mars 1943). Dunn fit ses études à Sherbrooke et apprit la guitare dès l'âge de 11 ans.

Dunn, Michael

Michael (Peter) Dunn. Luthier, guitariste (Sherbrooke, Québec, 7 mars 1943). Dunn fit ses études à Sherbrooke et apprit la guitare dès l'âge de 11 ans. Il occupa de menus emplois dans la région de Windsor Mills, Québec, avant de partir en 1965 pour Vancouver où il commença à réparer des guitares pour George Bowden. En 1966-67, il fut l'apprenti de José Orti et José Ferrer à Palma de Majorque, en Espagne, dans le studio de Bowden. De retour à Vancouver, il fut employé dans plusieurs ateliers, dont celui de Ray Nurse qui lui enseigna la facture du luth. En 1972, il travailla avec Edward R. Turner à fabriquer des clavecins pour la Vancouver Society for Early Music, et reçut en 1974 du CAC une bourse pour construire une réplique d'un archiluth du XVIIe siècle pour l'exposition des facteurs d'instruments organisée à Burnaby, C.-B. Il fut artiste résidant au pavillon de la Colombie-Britannique à l'Exposition mondiale de Spokane, Wash. (1974), et artisan délégué de cette province à « Artisimage » lors des Jeux olympiques de Montréal en 1976. S'étant établi en 1973 à Gibson, C.-B., pour construire des guitares, des luths et autres instruments à cordes, Dunn se réinstalla à Vancouver en 1978. Au cours des années, il fit partie de plusieurs ensembles musicaux. En 1983, il prit un poste de professeur au collège Douglas (New Westminster, C.-B.) où il mit sur pied un programme de facture d'instruments (axé principalement sur la guitare) très apprécié. Dunn jouit d'une grande réputation comme luthier. Le Musée national (Musée canadien des civilisations) fit l'acquisition en 1974 d'une réplique d'une guitare baroque fabriquée par ses soins (en collaboration avec Ray Nurse) et lui en acheta une autre (qu'il réalisa seul) l'année suivante. Depuis la fin des années 1970 toutefois, il s'emploie surtout à constuire des répliques de la guitare Maccaferri, devenue depuis les années 1930 un instrument de jazz standard en Europe. Son travail, inspiré par sa fascination à l'égard de l'instrument, s'appuie sur des recherches poussées. Le Musée canadien des civilisations lui a commandé un autre instrument pour une exposition qui se tiendra en 1992. En 1991, Dunn avait fabriqué au total 240 instruments, dont 30 luths.