Dussault, Michel

Michel (Joseph) Dussault. Pianiste, professeur, animateur, compositeur (Thetford-Mines, Québec, 8 juillet 1943). Premier prix (CMM) 1961, premier prix (Cons. de Paris) 1963. Il étudia le piano d'abord à Sherbrooke, puis au CMM (1955-61) avec Yvonne Hubert.

Dussault, Michel

Michel (Joseph) Dussault. Pianiste, professeur, animateur, compositeur (Thetford-Mines, Québec, 8 juillet 1943). Premier prix (CMM) 1961, premier prix (Cons. de Paris) 1963. Il étudia le piano d'abord à Sherbrooke, puis au CMM (1955-61) avec Yvonne Hubert. À 13 ans, il joua le premier mouvement du Concerto n 3 de Beethoven avec l'Orchestre symphonique de Sherbrooke dirigé par Sylvio Lacharité et l'orchestre de la SRC à Montréal avec, au pupitre, Wilfrid Pelletier. En 1960, il obtint le Prix Archambault et une bourse de la Fondation Les Amis de l'art. Grand prix du Concours national de la SRC (1961), il se fit entendre par la suite avec les principaux orchestres du Canada. Il étudia ensuite à Paris avec Vlado Perlemuter (1961-62), puis au Conservatoire de cette ville avec Yvonne Lefébure (1962-63). Il représenta le Canada au Congrès international des JM (1963) et joua à cette occasion avec l'Orchestre de la Suisse à Palma de Majorque. À la suite d'un concert donné au Centre social de l'Université de Montréal, Jean Vallerand écrivit : « Le jeu pianistique s'est révélé d'une très belle qualité et la sensibilité musicale, celle d'un magnifique artiste, capable de profondeur de pensée et de subtilité dans l'interprétation. Les plans de sonorité ont été agencés avec beaucoup de charme et les phrasés chantés avec sincérité et intériorité » (La Presse, 31 octobre 1963). Il effectua sept tournées JMC entre 1959 et 1972, ainsi que plusieurs autres, dont une dans les universités canadiennes subventionnée par le CAC (1963). Il fut un des lauréats du Concours national JMC en 1964. Il anima « Jeunesse oblige » à la télévison de la SRC (1965-67). Il a joué avec les orchestres de Boston (1958), San Francisco (1960), Cleveland et Chicago (1965), ainsi qu'à plusieurs reprises avec l'Orchestre symphonique de Québec, notamment dans le Concerto n 2 de Chopin en 1978. En 1968-69, il accompagna le baryton Max Van Egmond, le clarinettiste Milenko Stefanovic et le violoniste Konstantin Kulka dans des tournées JMC. Il mit sur pied l'option musique au séminaire de Sherbrooke (1966-67) et enseigna au Cons. de Trois-Rivières (1973-75). Il devint responsable de l'enseignement du piano à l'UQTR en 1969. Il a été fréquemment invité à la Juilliard School de New York ainsi qu'aux universités de Princeton et de Trenton, N.J.

Entre 1954 et 1966, il composa une trentaine de pièces pour piano solo et quelques oeuvres de musique de chambre. Il a enregistré en 1977 la Sonate pour piano et le Quintette de Rodolphe Mathieu avec le Quatuor classique de Montréal sur le micr. Musique québécoise « Nos compositeurs » (L'Oiseau-Coeur OC-S-02) et un CD intitulé Chopin méconnu en 1990 (CBC Musica Viva MVCD-1045). Il a été animateur de l'émission « Au gré de la fantaisie » à la radio de la SRC. Il est le frère de la soprano Céline Dussault.