EDAM

Bingham fonde, avec Andrew Harwood et Helen Clarke, la compagnie d'improvisation-contact Fulcrum (1977-1979).
Bingham fonde, avec Andrew Harwood et Helen Clarke, la compagnie d'improvisation-contact Fulcrum (1977-1979).


Bingham, Peter

EDAM

Le collectif de performance EDAM (Experimental Dance and Music) naît de l'effervescence créative du début des années 1980. Peter Bingham, Barbara Bourget, Ahmed Hassan, Jay Hirabayashi, Lola MacLaughlin, Jennifer MASCALL et Peter Ryan se réunissent pour former un groupe fécond et dynamique. Pendant les premières années d'existence de la compagnie, les fondateurs d'EDAM créent, individuellement ou en collaboration, dans un centre dirigé par des artistes, le Western Front de Vancouver. En 1984, le groupe se réduit à quatre directeurs artistiques et, en 1989, Peter Bingham en assume seul la direction.

Bingham fonde, avec Andrew Harwood et Helen Clarke, la compagnie d'improvisation-contact Fulcrum (1977-1979). Au début des années 70, l'Américain Steve Paxton crée l'improvisation-contact en fusionnant son intérêt pour les arts martiaux et son expérience dans les techniques de danse de Cunningham et de Limon. Cette technique se caractérise par le transfert coopératif des appuis entre les partenaires, ce que Bingham appelle « toucher-basculer ».

Bingham applique sa propre synthèse sur cette forme de danse, développant le style caractéristique d'EDAM qui résulte d'un amalgame de l'improvisation-contact, du BALLET et de la méthode Pilates de conditionnement physique. L'aspect naturel et spontané de cette danse masque la discipline rigoureuse qui la sous-tend, de même que les associations évocatrices et les messages lourds de sens qu'elle peut livrer. Chez EDAM, Bingham, Harwood et d'autres offrent des cours réguliers, ainsi que des ateliers intensifs d'improvisation, de contact et de yoga.

Les membres de la compagnie EDAM et des artistes invités présentent plusieurs fois par année, dans des sessions de travail en studio, des oeuvres chorégraphiées et improvisées. Des relations continuelles entre des improvisateurs de mouvements, de sons et de lumière donnent lieu à des spectacles de danse qui peuvent être courts ou durer toute une soirée. En 1996, Peter Bingham et le directeur artistique des BALLETS DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE, John ALLEYNE, collaborent à la création de Remember Me From Then, qui met en vedette des danseurs d'EDAM et des Ballets de la Colombie-Britannique dans une composition où les principes de l'improvisation-contact, fondés sur la gravité, se mêlent à la verticalité du ballet.

Les plus récentes œuvres longues réalisées par Bingham pour EDAM sont Seeking Silent Ground (1999) et The Brain Waves, the Heart Bleeds and the Body Parts (2000). Il crée aussi des solos, des duos et des oeuvres commandées, dont Heaven can wait... I'm busy right now (2001) pour Kaeja d'Dance.

EDAM a fait trois tournées au Canada. La compagnie a présenté ses oeuvres au Festival Danse Canada, au Dancing on the Edge Festival de Vancouver, au Vancouver International Jazz Festival (anciennement du Maurier), au Canadian Modern Dance Festival à Winnipeg, au New York Improvisation Festival, ainsi qu'à Minneapolis, San Francisco et en Virginie. La troupe d'improvisation d'EDAM, The Echo Case, constituée de Bingham et d'artistes invités Marc Boivin, Andrew Harwood, Ron Samworth, Coat Cooke et Robert Meister, fait une tournée au Canada en 1999. Cette troupe est unique parmi les improvisateurs quant à sa longévité; ses membres se sont retrouvés tous les étés depuis 1992.

Les membres originaux d'EDAM ont encore une influence dans le domaine. Ils ont créé leurs propres compagnies à Vancouver, dont KOKORO DANCE (Barbara Bourget et Jay Hirabayashi), Mascall Dance et Lola Dance (Lola MacLaughlin). Ahmed Hassan, de Toronto, a composé de la musique pour les compagnies Desrosiers Dance Theatre et Dancemakers, ainsi que pour Peggy Baker et d'autres. Peter Ryan enseigne à Ottawa.