Morris, Edmund Montague

En 1906, il accompagne l'expédition chargée de négocier le traité no 9 à la baie James. De 1907 à 1910, il se rend chaque année dans les Prairies pour réaliser des portraits au pastel de chefs des Premières Nations, dont plusieurs avaient signé d'importants traités dans les années 1870.

Morris, Edmund Montague
Morris a fait les portraits au pastel de chefs autochtones, parmi lesquels plusieurs ont signé des traités importants dans les années 1870 (avec la permission du Musée des beaux-arts du Canada).

Morris, Edmund Montague

Edmund Montague Morris, peintre (Perth, Ont., 18 déc. 1871 -- près de Beaupré, Qc, 21 août 1913). Fils d'Alexander MORRIS, Edmund habite Fort Garry (Winnipeg), au Manitoba, de 1872 à 1878, puis Toronto à partir de 1880. Il étudie les beaux-arts avec William Cruikshank, puis à l'Art Students League à New York (1891-1893), à l'Académie Julian ainsi qu'à l'École des beaux-arts à Paris (1893-1896). Il peint en Écosse et en Hollande en 1894, 1895 et 1902. La plupart des étés de 1896 à 1903, il peint dans la région du Bas-Saint-Laurent près de Beaupré avec William BRYMNER, Maurice CULLEN et Edmond DYONNET. Les traits vigoureux et les couleurs sombres des toiles qu'il peint durant ces années révèlent l'influence des écoles de La Haye et de Glasgow.

En 1906, il accompagne l'expédition chargée de négocier le traité no 9 à la baie James. De 1907 à 1910, il se rend chaque année dans les Prairies pour réaliser des portraits au pastel de chefs des Premières Nations, dont plusieurs avaient signé d'importants traités dans les années 1870. Un certain nombre de portraits ont été commandés par les gouvernements de l'Ontario, de la Saskatchewan et de l'Alberta.

Dévoué à l'intérêt public et grand organisateur, il encourage la croissance du Art Museum of Toronto et la fondation du Canadian Art Club, en 1907. Passionné d'histoire canadienne, il rédige, en 1911, une des premières brochures sur les peintres canadiens anciens. Il lègue ses tableaux à l'Ontario College of Art afin qu'ils soient vendus pour financer une bourse d'études et il fait don de sa collection d'objets liés à la vie et à l'histoire des autochtones au Musée royal de l'Ontario.


Lecture supplémentaire

  • M. Fitz-Gibbon, ed, The Diaries of Edmund Montagne Morris, Western Journeys 1907-1910 (1985); J.S. McGill, Edmund Morris Frontier Artist (1984); G. Simmons & M. Parke-Taylor, Edmund Morris "Kyaitii" 1871-1913 (1984).