DuPont Canada

La Société E.I. du Pont Canada, communément appelée DuPont Canada, est une filiale de E.I. du Pont de Nemours and Company, dont le siège social est aux États-Unis. L’entreprise est notamment reconnue dans le monde entier comme étant le fabricant de Kevlar, de Teflon, de Lycra, du nylon et de la cellophane. Le siège social de DuPont Canada, quant à lui, se situe à Mississauga, en Ontario. L’entreprise compte six gammes de produits principales : l’agriculture, l’alimentation et l’hygiène de santé, le bâtiment et la construction, la biotechnologie industrielle, l’équipement de protection individuelle et les polymères et les fibres. C’est la plus grande filiale de DuPont en Amérique, et son chiffre d’affaires net de 2016 avoisine les 730 millions.

DuPont

Histoire de DuPont Canada

Hamilton Powder Company, 1862

La Hamilton Powder Company, une productrice d’explosifs (principalement de la poudre à canon et de la nitroglycérine), est fondée en 1862 à Hamilton, en Ontario. Ses produits sont utilisés pour ouvrir la voie à la construction de chemins de fer et pour les projets de construction des canaux de Lachine et de Welland. Son succès précoce attire l’attention de Lammot du Pont, un partenaire de l’entreprise familiale E.I. du Pont de Nemours and Company, qui acquiert des parts de la Hamilton Powder en 1876 et devient un administrateur de la société. L’année suivante, l’entreprise signe un contrat pour devenir le fournisseur de poudre noire et de dynamite pour la construction de ce qui deviendra le chemin de fer du Canadien Pacifique. Avec l’aide de du Pont, Hamilton Powder achète en 1883 l’usine de poudre rivale, Acadia Powder Company, qui appartient à Nobel Industries.

Canadian Explosives Limited, 1910

Hamilton Powder continue de prendre de l’expansion et, en 1910, fusionne avec d’autres fabricants d’explosifs pour former Canadian Explosives Limited (CXL), où du Pont détient 45 % des parts et son copropriétaire, Nobel, en possède 55. La nouvelle entreprise devient un producteur important pendant la Première Guerre mondiale et équipe les forces canadiennes et celles des Alliés. Après la guerre, elle achète trois filiales d’E.I. du Pont de Nemours and Company et, pour mieux refléter l’étendue de ses activités, qui incluent maintenant la production de peintures et de vernis, elle prend le nom de Canadian Industries Limited (CIL) en 1927.

Canadian Industries Limited (CIL), 1927

CIL produit des matériaux synthétiques variés comme la cellophane, un matériau transparent fait de cellulose, utilisé pour l’emballage des aliments. En 1932, l’entreprise construit l’une de ses plus grosses usines, une manufacture de cellophane à Shawinigan, au Québec. CIL devient également le premier producteur de nylon, une matière plastique synthétique utilisée comme fibre textile. En 1942, elle construit la deuxième usine de nylon au monde à Kingston, en Ontario (voir Industrie textile).

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, CIL fonde Defence Industries Limited (DIL), une filiale destinée à l’approvisionnement des troupes en explosifs et en substances chimiques. À son point culminant, DIL compte environ six fois plus d’employés que CIL.

Après la guerre, l’entreprise est l’objet d’une poursuite antitrust aux États-Unis visant ses deux actionnaires principaux, E.I. du Pont de Nemours et Imperial Chemical Industries (ICI), acquéreur de Nobel. En conséquence, CIL est divisé en 1954. ICI continue d’utiliser le nom de CIL pour certaines de ses activités, et le reste demeure la propriété d’E.I. du Pont de Nemours, qui possède 75 % des parts, mais est regroupé sous le nom de DuPont of Canada Limited.

DuPont of Canada Ltd., 1954

DuPont Canada, fondé le 1er juillet 1954, propose deux gammes de produits principales : les pellicules, comme les pellicules cellulosiques (cellophane) et les feuilles de polyéthylène, et les fibres textiles, comme le nylon. DuPont Canada est aussi une pierre angulaire de la distribution et du marketing des produits de la société mère aux États-Unis.

Dans les décennies suivantes, l’entreprise prend de l’expansion et diversifie son offre. Elle délaisse toute activité obsolète et investit dans des occasions d’affaires lui permettant de rester à l’avant-plan de la technologie et de la science des matériaux. À cet égard, DuPont met en place des installations de recherche et de développement à Kingston, en Ontario, et l’entreprise ouvre des usines à Ajax, à North Bay, à Sarnia et à Whitby, en Ontario, où sont produits des peintures, des explosifs et du polyéthylène.

DuPont Canada Inc., 1993

En 1993, la société adopte le nom de DuPont Canada Inc. Elle acquiert en 1998 une entreprise du Québec, Granirex Inc., qui produit de la pierre artificielle, un matériau composé de pierre concassée, tels le granit ou le marbre, maintenue par de la résine.

Au début du 21e siècle, DuPont Canada fabrique et distribue une grande variété de produits d’ingénierie chimique comme la fibre d’élasthanne Lycra et le Kevlar, utilisé pour les gilets pare-balles.

Le 29 juillet 2003, E.I. du Pont de Nemours achète les parts restantes de DuPont Canada avec une transaction d’une valeur de 1,5 milliard de dollars et intègre toutes les activités de la filiale canadienne à ses opérations. En 2004, dans un effort de restructuration plus global, l’entreprise vend INVISTA, sa division de textiles et de matériaux d’intérieur, à Koch Industries, une entreprise américaine.

Opérations

En 2016, la branche canadienne rapporte 730 millions de dollars au chiffre d’affaires total de DuPont, ce qui place le Canada dans la moyenne des pays dont DuPont fait le suivi; ses revenus se situent entre ceux de l’Inde et ceux du Japon. On dénombre 3 969 salariés chez DuPont Canada, et la société mère compte approximativement 46 000 employés dans le monde entier.

Les opérations de production de DuPont Canada sont concentrées à l’est du pays, mais deux installations se trouvent à l’ouest, soit à Calgary, en Alberta, et à Saskatoon, en Saskatchewan. La majorité de sa production est axée sur les surfaces, les revêtements, les finitions et les liquides. Ses produits ont remplacé le métal dans nombre d’objets et sont utilisés presque partout, allant des fixations de ski aux engrenages à une variété de pièces automobiles (voir Industrie automobile).


Liens externes