Elbow

Il semble que les premiers colons aient été des éleveurs. Vers 1903, des colons commencent à s'installer sur des lots dans la région d'Elbow et, vers la fin de la décennie, la plupart sont occupés. L'arrivée, en 1908, du CANADIEN PACIFIQUE contribue à la survie à long terme du village.


Elbow

 Elbow, village de la Sask.; pop. 314 (recens. 2011), 294 (recens. 2006); const. en 1909. Situé à mi-chemin entre SASKATOON et MOOSE JAW, Elbow tire son nom de la configuration de la rivière Saskatchewan Sud à l'endroit où il est situé. Même si sa fondation ne remonte qu'au début du siècle, l'endroit porte son nom depuis plus de 100 ans. On trouve la première mention du mot elbow (coude) dans le journal de John Macdonald de Garth, un marchand de fourrures de la Compagnie du Nord-Ouest, qui décrit ainsi l'endroit : « Il y a un coude dans la rivière qui est parallèle à celui du bras nord; c'est un endroit magnifique ».

Il semble que les premiers colons aient été des éleveurs. Vers 1903, des colons commencent à s'installer sur des lots dans la région d'Elbow et, vers la fin de la décennie, la plupart sont occupés. L'arrivée, en 1908, du CANADIEN PACIFIQUE contribue à la survie à long terme du village.

En 1958, le niveau d'activité s'accroît avec le projet longtemps attendu de la construction d'un barrage sur la rivière Saskatchewan Sud. L'achèvement du BARRAGE GARDINER et du barrage Qu'Appelle, une décennie plus tard, crée le LAC DIEFENBAKER, source d'irrigation et de loisirs, faisant d'Elbow une destination touristique populaire.