Elliot Lake

Elliot Lake, ville de l'Ont.; pop. 11 348 (recens. 2011), 11 549 (recens. 2006); const. en 1991. Elliot Lake est située à 156 km à l'ouest de Sudbury.

Elliot Lake, ville de l'Ont.; pop. 11 348 (recens. 2011), 11 549 (recens. 2006); const. en 1991. Elliot Lake est située à 156 km à l'ouest de Sudbury. Elliot Lake est fondée officiellement en 1955, deux ans seulement après la célèbre découverte d'uranium de J.H. Hirshhorn qui met l'industrie minière au courant du potentiel de la région. Stimulée par la demande militaire américaine, Elliot Lake connaît une vague de prospérité de 1956 à 1963.

Vers 1959, neuf compagnies minières sont en activité et près de 25 000 personnes résident dans cette communauté créée par le gouvernement selon un plan d'urbanisme élaboré. Cette année-là, la décision du gouvernement américain de ne plus renouveler ses contrats porte un dur coup à l'économie. Vers 1965, la population d'Elliot Lake chute à 6600, et vers 1970, seules les mines de la Denison Mines et de la Rio Algom sont encore exploitées.

Vers la fin des années 60 et dans les années 70, l'industrie de l'uranium connaît un regain de vitalité en raison de la création de centrales nucléaires. Au début des années 80, des ventes à long terme conclues avec Hydro Ontario déclenchent une seconde vague de prospérité, mais vers le milieu de la décennie, la chute des prix provoque encore une fois un déclin de la population.