Epp, Arthur Jacob

Arthur Jacob (Jake) Epp, politicien (Saint-Boniface, Man., 1er sept. 1939). Fils d'un prédicateur mennonite, Epp obtient son diplôme de l'U. du Manitoba en 1961, puis enseigne à l'école secondaire pendant 11 ans à Steinbach (Manitoba), où il est aussi conseiller municipal (1970-1971).

Epp, Arthur Jacob

Arthur Jacob (Jake) Epp, politicien (Saint-Boniface, Man., 1er sept. 1939). Fils d'un prédicateur mennonite, Epp obtient son diplôme de l'U. du Manitoba en 1961, puis enseigne à l'école secondaire pendant 11 ans à Steinbach (Manitoba), où il est aussi conseiller municipal (1970-1971). Élu député fédéral de Provencher en 1972, il est ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien dans le gouvernement CLARK (1979-1980). Parmi ses alliés parlementaires, Epp est celui en qui Clark a le plus confiance au cours des luttes pour la direction à la suite de la défaite électorale de 1980, et il est un adversaire important du projet du gouvernement Trudeau de rapatrier unilatéralement la Constitution.

En 1984, le premier ministre Brian MULRONEY nomme Epp ministre de la Santé et du Bien-être social et président du Comité du Cabinet chargé du développement social. Au sein du gouvernement Mulroney, Epp est un ministre efficace et respecté, s'engageant dans des questions comme la garde des enfants et la campagne antitabac du gouvernement. En 1988, il est muté au ministère de l'Énergie, des Mines et des Ressources. Il demeure ministre jusqu'en janvier 1993, date où il annonce son départ de la politique. À l'automne 1993, il devient vice-président de TransCanada PipeLines Ltd.