Eric McCormack

Eric James McCormack, acteur (Toronto, 18 avril 1963). Eric McCormack joue sur quelques-unes des plus grandes scènes au Canada et aux États-Unis, de même qu'au petit et au grand écrans.
Eric James McCormack, acteur (Toronto, 18 avril 1963). Eric McCormack joue sur quelques-unes des plus grandes scènes au Canada et aux États-Unis, de même qu'au petit et au grand écrans.


Eric McCormack

Eric James McCormack, acteur (Toronto, 18 avril 1963). Eric McCormack joue sur quelques-unes des plus grandes scènes au Canada et aux États-Unis, de même qu'au petit et au grand écrans. Son répertoire inclut tant des chefs-d'œuvre shakespeariens que de grandes productions musicales ou des comédies de situation populaires. Son personnage le plus célèbre, Will Truman de la série télévisée Will & Grace (v.f. Will et Grace), occupe une place particulière dans l'histoire de la culture populaire. Il est aussi auteur, producteur et réalisateur.

McCormack étudie au Sir John A. MacDonald Collegiate à Scarborough, commence sa formation postsecondaire dans le programme d'été en théâtre musical du Centre Banff en 1982, puis obtient un diplôme de la Ryerson Theatre School. Il décroche son premier rôle rémunéré alors qu'il est encore à l'école secondaire : il est aide-serveur pour le O'Neill's Dinner Theatre à Toronto quand il entend le gérant mentionner que l'acteur principal est tombé malade et qu'il n'y a pas de doublure. McCormack, qui a regardé la pièce d'un œil intéressé, déclare qu'il peut jouer le rôle. Il finit par tenir le rôle pendant huit semaines.

En 1985, il accepte de participer au Festival de Stratford. Il fait partie de la distribution pendant cinq saisons, interprétant d'abord de petits rôles puis gravissant les échelons jusqu'à devenir un acteur principal. Lors du festival, il interprète entre autres Demetrius dans A Midsummer Night's Dream (1989) et Tusenbach dans Three Sisters (1989).

Il tient son premier rôle à l'écran dans l'enregistrement que fait la SRC de The Boys From Syracuse (1986), une production de Stratford. Son premier rôle hollywoodien est celui d'Edward Malone dans The Lost World en 1991. Il déménage à Vancouver l'année suivante et travaille sans interruption dans diverses émissions de télévision jusqu'à ce qu'il obtienne le rôle du Colonel Clay Mosby dans Lonesome Dove: The Series (v.f. Lonesome Dove), un western basé sur les livres et la minisérie sortis plus tôt.

Il est surtout reconnu pour sa personnification de Will Truman de Will et Grace. Cette comédie de situation, qui tourne de 1998 à 2006, met en scène un avocat homosexuel (McCormack) qui partage un appartement avec son amie hétérosexuelle (Grace, interprétée par Debra Messing). Même si ce n'est pas la première fois qu'on voit, à la télévision, un homosexuel qui affiche ses couleurs, un pas est tout de même franchi : un homosexuel équilibré qui réussit sa vie professionnelle est le personnage principal d'une émission populaire qui dure de nombreuses années. Certes, il y a des critiques - que les personnages gais sont stéréotypés, que Will est perpétuellement célibataire -, mais l'Alliance des gais et lesbiennes contre la diffamation donne à l'émission le GLAAD Media Award de la Série comique exceptionnelle pas moins de sept fois. Le rôle permet également à McCormack de remporter un Screen Actor's Guild Award (2001) et un Emmy Award (2001).

Pendant et après Will et Grace, McCormack continue de jouer à la télévision et au théâtre, aux États-Unis et au Canada. Sur Broadway, au Neil Simon Theatre, il personnifie Harold Hill dans The Music Man en 2001. Il joue dans Glengarry Glen Ross à l'Arts Club Theatre de Vancouver en 2010 et apparaît dans de nombreuses séries télévisées, dont Trust Me (2009) et The New Adventures of Old Christine (2009-2010; v.f. Old Christine). En 2010, il décroche le rôle d'un neuroscientifique qui résout des crimes dans la série Perception.

Eric McCormack a été en nomination pour cinq Golden Globe Awards. En 2010, il reçoit un NBC Universal Canada Award of Distinction et est intronisé à l'Allée des célébrités canadiennes. Il est porte-parole de la Société canadienne du cancer et passe une partie de son temps libre à s'impliquer pour des causes comme le Project Angel Food à Los Angeles et la Elton John AIDS Foundation.