Mauro, Ermanno

Ermanno Mauro. Ténor (Trieste, 29 janvier 1939, naturalisé canadien 1963). Il se fixa au Canada en 1958 et étudia avec Jean Létourneau à Edmonton avant de fréquenter (à partir de 1964) la Royal Cons.

Mauro, Ermanno

Ermanno Mauro. Ténor (Trieste, 29 janvier 1939, naturalisé canadien 1963). Il se fixa au Canada en 1958 et étudia avec Jean Létourneau à Edmonton avant de fréquenter (à partir de 1964) la Royal Cons. Opera School (University of Toronto Opera Division) où ses professeurs furent George Lambert, Herman Geiger-Torel et Ernesto Barbini. Il a créé le rôle de Naisi dans Deirdre de Willan, dans la production de la Royal Cons. Opera School en avril 1965. Lorsque le titulaire du rôle de Manrico se sentit mal pendant une représentation d' Il Trovatore par la COC en 1967, on demanda à Mauro, qui chantait dans les choeurs, de terminer l'opéra, exploit qui lui valut les éloges de la critique. Il devint ténor attitré à Covent Garden à la fin de cette même année, y demeurant jusqu'en 1972. De 1972 à 1991, il chanta au Canada avec le Vancouver Opera, la COC, l'Edmonton Opera, le Southern Alberta Opera (Calgary Opera), le Pacific Opera et le Manitoba Opera, ainsi qu'avec des compagnies d'Europe et des États-Unis comme l'Opéra d'État des Pays-Bas, l'Opéra d'État de Vienne et les compagnies de Bruxelles, Francfort, Los Angeles, Dallas, San Francisco, Tulsa, Miami et San Diego. Il fit ses débuts à New York le 3 février 1975 dans le rôle de Calaf dans Turandot avec le New York City Opera. Au Metropolitan Opera, il fit des débuts non officiels le 6 janvier 1978 lorsqu'il remplaça Jon Vickers dans le rôle de Canio dans I Pagliacci, avec Louis Quilico dans celui de Tonio. Ses débuts officiels eurent lieu le 25 janvier 1978 dans le rôle de Rhadamès dans Aïda. Au printemps 1978, il débuta à la Scala et, la même année, chanta Turiddu au Royal Opera, Covent Garden. Durant la saison 1978-79, il se fit entendre à la fois au Metropolitan et au New York City Opera et il eut de nouveau Quilico comme partenaire, ainsi que Renata Scotto, dans une production de La Gioconda au Metropolitan. En 1982, alors qu'il interprétait Norma à San Francisco en compagnie de Joan Sutherland et Marilyn Horne, la presse locale le décrivit comme « le ténor le plus fascinant du moment » (cité dans Music, février 1984). Mauro a bien pris soin de ménager sa voix tout au long de sa carrière, et en 1990, réalisant qu'on lui donnait des rôles différents alors qu'il vieillissait, il décida de réduire le nombre de ses représentations annuelles, qui passèrent de 80 pour les années 1970 et 1980 à 50 pour les années 1990. Du même coup, il abandonna Les Contes d' Hoffmann, Roméo et Juliette et autres rôles de jeunes premiers du répertoire romantique pour se consacrer à des opéras tels que Aïda, Turandot et, tout particulièrement, Otello. Mauro a participé à de nombreux concerts, notamment avec des orchestres comme le Scottish National Orchestra, le Welsh Philharmonic, l'OS de Londres et le TS, et il a chanté à la BBC et à la radio et la télévision de la SRC.

Discography

Donizetti : Caballé sop, OS de Londres, Cillario c orch; 1968; RCA LSC-3164.

Great Tenor Arias : Bizet, Verdi et autres; OS d'Edmonton, Mayer c orch; 1984; SRC SM-5046.

Great Tenor Arias of the 1980's : Puccini « E lucevan le stelle » de Tosca; Siebel c orch; 1976; Legendary LR-102.

Puccini « Recondita armonia » de Tosca : 1969; Historical Recording Enterprises HRE-377.

Puccini « Nessun dorma » de Turandot : O et Ch de la COC, Rescigno c orch, Mauro (Calaf); COC WRC-1-4950.

Verdi Requiem : O phil de Strasbourg, Lombard c orch; 1973; 2-Erato STU-70965 et 2-Mus H Soc 3672-3.

Verdi « Di quella pira » d' Il Trovatore : 1978; Historical Recording Enterprises HRE-409.


Lecture supplémentaire

  • Pearton, Maurice. 'Artists in profile: Ermanno Mauro,' OpCan, Summer 1971

    Kirby, Blaik. 'For Ermanno Mauro the opera life is a bunch of jets,' Toronto Globe and Mail, 14 Sep 1976

    Margles, Pamela. 'The wondrous career of Ermanno Mauro,' Music, vol 7, Feb 1984

    Citron, Paula. 'Ermanno Mauro: making the right moves,' COC Magazine, Apr 1990