Forsey, Eugene Alfred

Forsey est deux fois candidat pour la Fédération du commonwealth coopératif, mais lorsque ce parti devient le NOUVEAU PARTI DÉMOCRATIQUE (N.P.D.), il refuse d'y adhérer, car il rejette le principe des deux nations du N.P.D.

Forsey, Eugene
Eugene Forsey est l'un des commentateurs politiques les plus connus dans toute l'histoire du Canada et un défenseur du r\u00f4le de la Couronne et du Sénat (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada/PA-120736).

Forsey, Eugene Alfred

 Eugene Alfred Forsey, intellectuel et sénateur (Grand Bank, T.-N., 29 mai 1904 -- Victoria, 20 févr. 1991). Boursier de la fondation Rhodes, Forsey fait ses études à l'U. McGill et à Oxford, où il étudie la philosophie, la politique et l'économie. Lorsqu'il devient chargé de cours au Département d'économie et de science politique de l'U. McGill, il démontre déjà une ferme attitude conservatrice en matière constitutionnelle et radicale en matière sociale. Forsey travaille pour le CONGRÈS DU TRAVAIL DU CANADA et devient réputé pour ses politiques socialistes; paradoxalement, il est également proche du Conservateur Arthur MEIGHEN, dont il partage les opinions sur l'AFFAIRE KING-BYNG. Il publie une étude marquante, The Royal Power of Dissolution of Parliament (1943), mais il est surtout connu pour ses innombrables débats ainsi que ses articles et ses lettres acerbes sur les affaires publiques.

Forsey est deux fois candidat pour la Fédération du commonwealth coopératif, mais lorsque ce parti devient le NOUVEAU PARTI DÉMOCRATIQUE (N.P.D.), il refuse d'y adhérer, car il rejette le principe des deux nations du N.P.D. Nommé au Sénat, Forsey siège en tant que Libéral de 1970 à 1979, mais quitte le parti en 1982 à la suite de désaccords sur les modifications constitutionnelles. Forsey publie également Trade Unions in Canada: 1812-1902 (1982) et, en collaboration avec J.A. Richardson et G.S. Kealey, Perspectives on the Atlantic Canadian Labour Movement and the Working Class Experience (1985). Il est nommé membre du Conseil privé du Canada en 1985 et Compagnon de l'Ordre du Canada en 1989.