Eugene Stickland

Eugene Stickland, dramaturge (Regina, 24 sept. 1956). Eugene Stickland grandit à Regina et fréquente le Scott Collegiate.
Eugene Stickland, dramaturge (Regina, 24 sept. 1956). Eugene Stickland grandit à Regina et fréquente le Scott Collegiate.


Eugene Stickland

Eugene Stickland, dramaturge (Regina, 24 sept. 1956). Eugene Stickland grandit à Regina et fréquente le Scott Collegiate. Il obtient en 1980 un baccalauréat ès arts en anglais (avec distinction) à l'Université de Regina et s'inscrit à la maîtrise à la même université, envisageant une thèse sur La Tempête de Shakespeare. Alors qu'il complète la partie théorique de son programme, il voit une annonce sur le nouveau programme de maîtrise en beaux-arts (dramaturgie) de l'Université York. Il abandonne donc ses travaux théoriques pour s'engager dans la voie créative. Il déménage à Toronto, où il travaille avec des acteurs et metteurs en scène de tout le Canada sous la direction des professeurs de pose de voix David Smukler et Michele George. Il termine sa maîtrise en beaux-arts de l'Université York en 1984.

À la fin des années 1980 et au début des années 1990, Stickland partage son temps entre Regina et Toronto. Il est l'un des membres fondateurs du Centre des dramaturges de la Saskatchewan et écrit pour la compagnie théâtrale Act IV, qui produit trois de ses pièces : The Family (1984), Quartet (1985) et Darkness on the Edge of Town (1987).

Eugene Stickland s'installe à Calgary en 1994 et commence ce qui deviendra une collaboration continue avec Bob WHITE. Il devient dramaturge en résidence à l'ALBERTA THEATRE PROJECTS (ATP), poste qu'il occupe jusqu'en 2004. Au cours de cette période, il écrit six pièces de théâtre pour l'ATP, dont trois sont présentées de nouveau lors de la saison régulière : Some Assembly Required (1994), une comédie noire sur les vacances de Noël d'une famille dysfonctionnelle, traduite en français (Noël de force), en lice pour un Prix Littéraire du Gouverneur Général en 1995 et présentée plus de 50 fois; A Guide to Mourning (1998), une tragicomédie qui met en scène une famille désemparée devant la mort du père et qui remporte en 1998 le prix Betty MITCHELL de la meilleure nouvelle pièce et de la meilleure production; et Sitting on Paradise (1996). Les trois autres pièces écrites pour l'ATP sont Appetite (2000), Midlife (2002) et All Clear (2004).

Tout en étant à l'ATP, Stickland écrit également pour d'autres théâtres canadiens : Excavations est créée au Theatre Network en 2002 et remporte l'Alberta Playwriting Award en 1995; Closer and Closer Apart, une pièce en un acte sur la maladie d'Alzheimer, est créée au Lunchbox Theatre en 1999 et est ensuite à l'affiche du Theatre Network d'Edmonton en 2007. Deux pièces en un acte, Hen House et Yard Sale, sont également produites au Lunchbox Theatre, en 2006.

De 2004 à 2009, Stickland écrit pour le Calgary Herald une chronique hebdomadaire sur la vie d'un artiste dans le climat d'entreprise de Calgary. En 2008, il est cofondateur - il en deviendra plus tard rédacteur en chef - de B House Publications, qui publie ses pièces Writer's Block (2008), une comédie sur les blocages d'un dramaturge canadien type, créée au Ground Zero Theatre de Calgary, et Queen Lear (2009), qui explore le fossé linguistique des générations et le vieillissement et qui est produite par le théâtre d'orientation féministe Urban Curvz Theatre. Queen Lear met en scène l'actrice Joyce Doolittle et est créée au Joyce Doolittle Theatre, situé dans le Pumphouse Theatre de Calgary. Elle est traduite en turc et produite par le théâtre Kenter à Istanbul, où elle reste à l'affiche plusieurs années.

En 2010, Eugene Stickland devient écrivain en résidence au Collège universitaire St. Mary's, à Calgary. Il est musicien, et des prestations musicales en direct sont incluses dans Quartet, Writer's Block et Queen Lear, entre autres.