Falls, Robert Hilborn

Robert Hilborn Falls, officier de marine (Welland, Ont., 29 avril 1924). Il entre dans l'Aviation royale du Canada à la fin de 1942 et y suit une formation de pilote.

Falls, Robert Hilborn

Robert Hilborn Falls, officier de marine (Welland, Ont., 29 avril 1924). Il entre dans l'Aviation royale du Canada à la fin de 1942 et y suit une formation de pilote. Après la Deuxième Guerre mondiale, il passe à la marine où il assume une série de charges en aviation navale et de commandements (notamment celui du HMCS BONAVENTURE) avant d'occuper des postes de cadre supérieur au quartier général et de commander, pendant un temps, la Flottille canadienne de l'Atlantique. Chef adjoint d'état-major de la Défense de 1974 à 1977, il devient le premier officier de marine nommé chef d'état-major de la Défense (1977-1980). Il est aussi le premier Canadien à présider le comité militaire de l'OTAN (1980-1983), qui en est l'autorité militaire supérieure. Dans son discours d'adieu, en 1983, il soulève une controverse en avançant que la quantité d'armes nucléaires dont dispose l'OTAN en Europe est peut-être plus élevée que nécessaire. Par la suite, il se consacre à la défense de la cause du désarmement et devient, en 1985, président du Centre canadien pour le contrôle des armements et le désarmement.