Favreau, Guy

Guy Favreau, avocat et politicien (Montréal, 20 mai 1917 -- id., 11 juill. 1967). Avocat montréalais bien en vue, Favreau est élu à la Chambre des communes aux élections de 1963.

Favreau, Guy

Guy Favreau, avocat et politicien (Montréal, 20 mai 1917 -- id., 11 juill. 1967). Avocat montréalais bien en vue, Favreau est élu à la Chambre des communes aux élections de 1963. Membre de la « nouvelle garde » des Libéraux québécois, Favreau s'illustre rapidement sous les auspices du premier ministre Lester PEARSON. Il est d'abord nommé ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration le 22 avril 1963. Le 3 février 1964, Pearson le nomme ministre de la Justice et procureur général ainsi que leader parlementaire libéral. À cette époque, Favreau poursuit le travail de l'ancien ministre conservateur de la Justice, E.D. FULTON, en cherchant une formule de modification de la Constitution canadienne. La « formule Fulton-Favreau » est vivement débattue mais ne sera jamais approuvée. En avril 1964, Favreau devient également chef du Parti libéral du Québec.

Il cumule trop de fonctions, et la presse intensifie ses critiques à son endroit par suite du scandale de Lucien RIVARD. La commission Dorion critique sa manière de traiter le scandale, et il démissionne en tant que ministre de la Justice le 29 juin 1965. Le 7 juillet 1965, Pearson suscite la controverse en nommant Favreau président du Conseil privé. Sa réputation politique étant irréparablement ruinée, ce personnage tragique disparaît promptement de la scène publique. Sa santé fléchit et il meurt en 1967.


Lecture supplémentaire

  • Peter C. Newman, The Distemper of Our Times (1968).