Fédération des harmonies du Québec

Fédération des harmonies du Québec. Nom adopté en 1979 par la Confédération des harmonies-fanfares du Québec, qui avait été formée en 1968 par le regroupement de l'Association et de la Fédération des fanfares amateurs du Québec.

Fédération des harmonies du Québec

Fédération des harmonies du Québec. Nom adopté en 1979 par la Confédération des harmonies-fanfares du Québec, qui avait été formée en 1968 par le regroupement de l'Association et de la Fédération des fanfares amateurs du Québec. En 1990, on estimait à 6000 le nombre de musiciens amateurs faisant partie des 90 groupes membres de la Fédération, réunissant des harmonies scolaires formées d'étudiants du niveau secondaire, des harmonies semi-professionnelles formées d'adultes et des stage bands, auxquels s'ajoutaient des membres à titre individuel. La Fédération possède un secrétariat permanent à Montréal.

Lors du cinquantenaire de l'Union musicale de Trois-Rivières (1927), de nombreux corps de musique du Québec étaient présents. Quelques mois plus tard, des délégués de plusieurs fanfares fondèrent l'Assn des fanfares amateurs de la province de Québec. Les fanfares de Trois-Rivières, Saint-Jean, Saint-Hyacinthe, Joliette, Drummondville et Sherbrooke participèrent à un premier festival à Sherbrooke en 1929. D'année en année, divers événements vinrent se greffer au festival annuel; des concours de solistes débutèrent en 1950 à Granby, suivis de concours de fanfares scolaires commencés à Thetford Mines en 1953 avec la participation de cinq groupes. Des concours d'ensembles d'instruments à vent de 3 à 9 participants (groupes juniors et seniors) ainsi que des compétitions pour petits orchestres de 10 à 15 musiciens (musique de danse) s'ajoutèrent par la suite. Le festival est la principale activité de rassemblement de la Fédération; en 1989, elle tenait son 60e festival à Sherbrooke où concours et spectacles ont attiré 6000 musiciens et 4000 spectateurs.

Les Éditions de la Fédération ont publié une méthode en 14 fascicules intitulée Au jeu. Cette série, qui comprend les cahiers de l'élève et le cahier du maître, touche aux divers instruments qui composent une harmonie. Les Éditions offrent aussi un inventaire de pièces arrangées pour harmonie. La Fédération publie également le bulletin Harmonie Québec (1978 -). Un fonds d'archives est conservé aux ANQ à Trois-Rivières.

Avant son intégration à la Confédération en 1968, la Fédération des fanfares amateurs du Québec était, pour sa part, un groupement indépendant qui fonctionnait en province, parallèlement à l'Association.