Feheregyhazi, Tibor

Comme beaucoup de ses contemporains du Canada, Feheregyhazi commence sa carrière au milieu des années 1960 avec les Canadian Players, en tant que régisseur.


Feheregyhazi, Tibor

 Tibor Feheregyhazi, acteur, metteur en scène, directeur artistique (Budapest, Hongrie, 14 fév. 1932 -- Saskatoon, 10 juil. 2007). Tibor Feheregyhazi commence sa carrière dans son enfance en tant qu'acteur de la compagnie pour enfants de la radio hongroise et obtient un diplôme du collège de théâtre et de cinéma de Budapest en 1956. La révolution hongroise de 1956 met fin à sa carrière européenne de comédien à la radio, au cinéma et au théâtre, pourtant précoce et prometteuse. Après quelques mois passés en Autriche et en Italie parmi les 200 000 réfugiés à la recherche d'un asile à l'étranger, il arrive au Canada en 1957. Ses débuts dans le théâtre communautaire canadien, où il est récompensé en 1961 et en 1962 en tant que metteur en scène du Ottawa Little Theatre, renforcent sa détermination à poursuivre sa carrière d'acteur professionnel dans son pays d'adoption et, en 1965, il termine le programme de production technique (section française) à l'ÉCOLE NATIONALE DE THÉÂTRE DU CANADA, à Montréal.

Comme beaucoup de ses contemporains du Canada, Feheregyhazi commence sa carrière au milieu des années 1960 avec les Canadian Players, en tant que régisseur. Au fil des années, il est metteur en scène pigiste et comédien pour des institutions canadiennes aussi connues que la CBC, le CENTRE NATIONAL DES ARTS, l'École nationale de théâtre du Canada, le MANITOBA THEATRE CENTRE, le CITADEL THEATRE, le Rising Tide Theatre et le SHAW FESTIVAL. De plus, il siège à plusieurs comités du Conseil des arts du Canada.

Comme il doute de la possibilité de faire carrière à temps plein comme comédien avec son accent hongrois, il se tourne de plus en plus vers la production et la gestion de théâtre pour les scènes régionales, alors en plein essor, de Winnipeg (1966-1978), de Thunder Bay (1978-1983) et de Saskatoon (1982-2007). À titre de gestionnaire de la production (1966-1969) pour le ROYAL WINNIPEG BALLET, il accompagne la compagnie de danse canadienne dans trois tournées des États-Unis et du Canada et dans sa première tournée européenne (1968), où elle fait ses début à la fois à Paris et dans des villes d'Europe de l'Est situées derrière le Rideau de fer. De 1969 à 1974, Feheregyhazi se joint au Manitoba Theatre Centre en tant que directeur de la production pendant le déménagement de la compagnie au nouveau théâtre de Market Avenue, et en tant que directeur artistique (1972) du Warehouse Theatre, sa deuxième scène. Il fait de la mise en scène aussi au RAINBOW STAGE de Winnipeg et est directeur fondateur de la Manitoba School for Theatre and the Allied Arts de 1976 à 1978.

De 1978 à 1983, il succède au directeur fondateur Burton Lancaster comme directeur artistique du Magnus Theatre de Thunder Bay, en Ontario. Feheregyhazi réussit à implanter solidement la petite compagnie professionnelle dans la dynamique communautaire et élargit la base de sa clientèle au moyen d'un mélange éclectique de comédies musicales, de pièces canadiennes, de comédies britanniques et américaines et de classiques européens. Ce succès le mène au poste de directeur artistique du PERSEPHONE THEATRE de Saskatoon en 1982.

Il occupe ce poste pendant 25 années, jusqu'à sa mort en 2007. Même s'il y programme des saisons représentatives de l'éclectisme populaire habituel des théâtres régionaux, il met aussi en scène un nombre élevé de pièces canadiennes, dont des drames autochtones, des premières d'œuvres de la Saskatchewan et des traductions originales, faites en Saskatchewan, de pièces européennes contemporaines et classiques. Il est résolu à voir le Persephone s'installer dans un foyer permanent et bien équipé après avoir été logé, depuis sa fondation, en 1974, dans une variété d'espaces « trouvés ». C'est chose faite en 2007, avec l'achèvement d'un nouveau théâtre de 450 places, quelques mois seulement après sa mort.

En 2004, Tibor Feheregyhazi est intronisé au Margaret Woodward Hall of Fame en reconnaissance de son dévouement à l'avènement de l'excellence en théâtre en Saskatchewan. En hommage à sa contribution d'une cinquantaine d'années aux arts, à la culture et au théâtre au Canada, il reçoit d'autres distinctions honorifiques : le prix de la citoyenneté Canada 125 (1992), la Médaille du jubilé de la Reine Élizabeth II (2002), le prix Golden Wheel pour l'excellence dans les arts du Rotary International, un statut de membre à vie de la Canadian Actors' Equity (2003) et l'ORDRE DU CANADA (2005).