Ferrari-Fontana, Edoardo

Edoardo Ferrari-Fontana. Ténor, professeur (Rome, 8 juillet 1878 - Toronto, 4 juillet 1936). Fils de chirurgien, il étudia la médecine avant d'occuper un poste diplomatique à Montevideo.

Ferrari-Fontana, Edoardo

Edoardo Ferrari-Fontana. Ténor, professeur (Rome, 8 juillet 1878 - Toronto, 4 juillet 1936). Fils de chirurgien, il étudia la médecine avant d'occuper un poste diplomatique à Montevideo. Tandis qu'il était dans cette ville, il se tourna vers le chant et, par la suite, obtint un vif succès comme baryton d'opérette en Amérique du Sud (1902-06) puis en Italie (1906-10). Ses débuts à l'opéra (Turin, le 2 mars 1910, dans le rôle de Tristan) furent suivis d'engagements dans de grandes maisons d'opéra de France (dont l'Opéra de Paris), d'Italie (incluant La Scala), d'Espagne et d'Amérique du Sud, sous la direction de chefs d'orchestre tels Mascagni, Nikisch, Saint-Saëns, Serafin, Toscanini et Weingartner. Vedette de la Boston Opera Company de Henry Russell (1912-14), il chanta au Metropolitan Opera en 1914-15 mais dans un seul rôle, celui d'Avito dans L'Amore dei tre re de Montemezzi, qu'il avait chanté lors de la création de l'oeuvre à La Scala, le 10 avril 1913. Sa santé défaillante le contraignit à se produire plus rarement après la Première Guerre mondiale. Au sommet de sa carrière, sa voix moelleuse fut particulièrement admirée dans les pays latins dans des versions italiennes de Tristan, Tannhäuser, Die Walküre et autres opéras de Wagner. Au début de 1926, Ferrari-Fontana et sa seconde femme (son mariage en 1912 avec la contralto hongroise Margarete Matzenauer s'étant terminé par un divorce en 1917) vinrent à Toronto à l'invitation du Hambourg Conservatory Peu après, il ouvrit un studio d'art vocal où il enseigna jusqu'à peu de temps avant sa mort. En 1935, il ouvrit un second studio à New York et se déplaçait pour y donner ses cours. Si aucun de ses élèves n'atteignit une renommée internationale, plusieurs - notamment Alice Strong Rourke, Daphne Walker, Randolph Crowe et William L. Shelden - jouèrent un rôle de premier plan dans la vie musicale de la ville durant les années 1930 et 1940. Ferrari-Fontana fonda la Music and Arts League of Toronto qui fut florissante de 1927 à 1936 environ et présenta annuellement des concerts lyriques à l'Eaton Auditorium ou à la Hart House. Ses enregistrements sont peu nombreux : six faces chez Columbia aux États-Unis (1915), deux chez Odéon en Italie (vers 1915) et deux chez Edison (1916-19). Certains de ses enregistrements furent réédités, Record of Singing, vol.2 (EMI RIS 743, 1989).


Lecture supplémentaire

  • Reade, Robert. 'Ferrari-Fontana - cosmopolite,' Toronto Star Weekly (18 Oct 1930)

    Music and Arts League of Toronto Year Book, 3 vols held at NL of C (Toronto 1931, 1933, 1935)

    Molinaro, Julius A. 'Edoardo Ferrari-Fontana: an Italian contribution to music in Ontario,' Italian Canadiana, vol 1, Spring 1985