Festival national de musique CIBC/CIBC National Music Festival

Festival national de musique CIBC (Canadian Imperial Bank of Commerce)/CIBC National Music Festival.

Festival national de musique CIBC/CIBC National Music Festival

Festival national de musique CIBC (Canadian Imperial Bank of Commerce)/CIBC National Music Festival. Concours annuel établi en 1972 par la FCMF en collaboration avec le Canadian Bureau for the Advancement of Music et la CNE, connu jusqu'en 1987 sous le nom de National Competitive Festival of Music et parrainé par la Banque canadienne impériale de commerce. Un festival national du même genre avait été organisé à Saint-Jean, N.-B., en 1967, sous les auspices de la FCMF et des Festivals de musique du Québec, mais n'avait pas eu de suite.

Jusqu'en 1980, le festival fut tenu régulièrement en août ou septembre à la CNE de Toronto. En 1981, le festival eut lieu à Edmonton, et depuis lors, il se tient dans une ville différente chaque année. Les concurrents du FNM doivent d'abord se distinguer au festival de musique local de la province où ils habitent ou étudient. Les juges donnent ensuite leur avis sur les concurrents qui peuvent se présenter aux compétitions provinciales, et les lauréats des concours de piano, chant, cordes, cuivres, vents ou (à partir de 1975) ensembles instrumentaux sont ainsi admissibles au concours national. Des prix en argent, gracieuseté de la Banque de commerce, sont remis au premier, deuxième et troisième gagnant de chaque catégorie. Le Bank of Commerce Rose Bowl a couronné à partir de 1974 (sous le nom de Premier Award), la meilleure interprétation au concert final des gagnants. De 1980 à 1986, ce prix fut une sculpture canadienne. En 1987, le Premier Award devint le Grand Award, soit une bourse de 7500 $. Ce prix a été décerné notamment au violoncelliste Cameron Lowe (1974), au Trio Riverdale (1975), aux pianistes Douglas Finch (1976) et Walter Prossnitz (1977), à la hautboïste Elizabeth Lambert (1978), au mezzo-soprano Irena Welhasch (1979), aux violonistes Martin Chalifour (1980) et Renée Thibodeau (1981), au trompettiste Guy Few (1982), au violoniste Martin Beaver (1983), au soprano Lyne Fortin (1984), aux violonistes Patricia Shih (1985) et Catherine French (1986), à la saxophoniste Susan Cook (1987), aux pianistes Minna Shin (1988) et Karen Wong (1989), à la chanteuse Janice Paterson (1990) et à la violoniste Pascale Giguère (1991). Des chorales, dont on juge les enregistrements, se partagent des prix en argent et les trophées de la ville de Lincoln, George S. Mathieson, Richard W. Cooke et Dr et Mme J.F.K. English. Le Lincoln Music Festival (Angleterre) a fait don du trophée de la ville de Lincoln à la Manitoba Music Competition (Winnipeg Music Competition) en 1948. Ce trophée a été sculpté dans une pièce de chêne vieille de 700 ans provenant de la cathédrale. Les détails des côtés nord et sud de la cathédrale de Lincoln y ont été gravés minutieusement en argent. à cause de son importance et de sa signification historique, ce trophée devint un prix national en 1949 quand il fut remis à la Chorale Bach de Vancouver. Les présidents du festival ont été Crawford Smyth (1971-77), Jean Crittall (1978-80), Kathleen Keple (1981-85), Barry McDell (1986-87) et Colleen Wilson (1988-89), à qui succéda Elizabeth Lupton Enns.


Lecture supplémentaire

  • Leblanc, Michael R. 'Festival is Canada Games of music,' Moncton, NB Times-Transcript, 24 Aug 1985