Fort Chambly

En 1813, au cours de la GUERRE DE 1812, on entreprend la construction d'un vaste complexe militaire. Mal entretenu et délabré, le Fort Chambly est abandonné en 1851. En 1882-1883, des particuliers restaurent le site, qui deviendra le parc historique national du Fort Chambly en 1921.


Fort Chambly

 Ce fort, construit en 1665 sous le nom de Fort Saint-Louis par les soldats français du RÉGIMENT DE CARIGNAN-SALIÈRES, s'élève sur les bords de la rivière Richelieu près de Chambly (Québec). En 1709, pour des raisons d'ordre stratégique, la première structure de bois fait place à une construction de pierre. Le fort sert par la suite d'entrepôt et de dépôt de ravitaillement pour les autres postes construits le long du Richelieu. En septembre 1760, le fort décrépit et faiblement défendu est abandonné aux mains des Anglais sans qu'un seul coup de feu ne soit tiré. Au début de la GUERRE DE L'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE, des rebelles de la colonie s'emparent du Fort Chambly, mais en juin 1776 les Anglais en reprennent possession et le fort tient bon jusqu'à la fin du conflit.

En 1813, au cours de la GUERRE DE 1812, on entreprend la construction d'un vaste complexe militaire. Mal entretenu et délabré, le Fort Chambly est abandonné en 1851. En 1882-1883, des particuliers restaurent le site, qui deviendra le parc historique national du Fort Chambly en 1921.