Fort Victoria

En 1842, James DOUGLAS, de la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON, établit un nouveau poste de commerce des fourrures au port de Camosack, site actuel de Victoria.

Fort Victoria

En 1842, James DOUGLAS, de la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON, établit un nouveau poste de commerce des fourrures au port de Camosack, site actuel de Victoria. Ce poste supplantera plus tard celui de FORT VANCOUVER en tant que poste central de la compagnie sur le Pacifique et renforcera les revendications britanniques sur l'ÎLE DE VANCOUVER. Les gens de l'endroit l'appellent d'abord fort Albert malgré l'intention première de le nommer fort Adelaide; le 10 juin 1843 cependant, il reçoit officiellement le nom de fort Victoria, en souvenir de la reine Victoria. À la suite du TRAITÉ DE L'OREGON, en 1846, le fort Vancouver perd son statut de poste central du district de Columbia, et le fort Victoria le supplante en 1849. La colonie de la Couronne sur l'île de Vancouver est également fondée en 1849, et Richard Blanshard, qui en devient le premier gouverneur en 1850, réside au fort Victoria. Le tracé de la future ville de VICTORIA est arpenté près du fort en 1851-1852, et la population augmente très rapidement pendant la RUÉE VERS L'OR DU FLEUVE FRASER en 1858. Le fort Victoria en vient à perdre toute raison d'être, et il n'en reste déjà plus de traces en 1864.


Lecture supplémentaire

  • D. Pethick, Victoria: The Fort (1968).