Fortier, Marc

Marc Fortier. Chef d'orchestre, orchestrateur, compositeur (Jonquière, Québec, 7 décembre 1940). B.A. (Laval) 1961. Marc Fortier fait ses premières études en harmonie avec François Brassard dès 1958.

Fortier, Marc

Marc Fortier. Chef d'orchestre, orchestrateur, compositeur (Jonquière, Québec, 7 décembre 1940). B.A. (Laval) 1961. Marc Fortier fait ses premières études en harmonie avec François Brassard dès 1958. Il étudie au Conservatoire de musique du Québec à Québec (1961-1962) puis au Conservatoire de musique du Québec à Montréal (1962-1966) avec Walter Joachim (violoncelle), Gilberte Martin (harmonie), Isabelle Delorme (contrepoint), Françoise Aubut-Pratte (fugue) et Clermont Pépin (composition). Il assiste aussi (1958-1964) aux sessions estivales du Camp musical des Jeunesses musicales du Canada (Centre d'arts Orford) où il travaille notamment la direction d'orchestre avec Sylvio Lacharité. Il étudie également la direction avec Franz-Paul Decker à Montréal et Vladimir Golschmann à New York.

En 1968, son ouverture symphonique Un doigt de la lune (d'après une légende hindoue) reçoit le grand prix au Concours de composition Ferdinando Ballo de l'Ente Pomeriggi musicali di Milano et est créée le 26 avril au Teatro Nuovo de Milan sous la direction de Nino Sanzogno de La Scala. Après un premier album en 1964 sur étiquette Select, Fortier travaille comme arrangeur, orchestrateur, chef d'orchestre et producteur pour CBS, Disques Capitol, RCA, Decca London, Polygram, Barclay et autres, et accompagne sur scène et à la télévision plusieurs chanteurs populaires québécois. Il compose, orchestre et dirige aussi pour le grand écran.

De 1980 à 1985, il est directeur artistique et chef du Montreal Pop Orchestra. Il est chef d'orchestre et orchestrateur pour la série populaire de l'Orchestre symphonique de Montréal de 1989 à 1991. De plus, il dirige les Concerts d'été de Montréal de 1968 à 2001. À titre d'invité, Marc Fortier dirige l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre symphonique de Québec et l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, l'Orchestre radiophonique italien, l'Orchestre symphonique lyonnais, l'American Symphony of New York, et le Palm Court Orchestra de Victoria, entre autres. Il orchestre aussi un bon nombre des compositions de Robert Farnon.

Fortier enseigne à la Commission scolaire régionale de Chambly, Québec (1968-1978) et est directeur du département de musique de 1968 à 1972. Il enseigne l'acoustique à l'Université du Québec à Montréal et la composition à l'Université du Québec à Trois-Rivières (1983-1988). Entre 1973 et 1992, il est tour à tour membre du conseil et président de CAPAC (Association des compositeurs, auteurs et éditeurs de musique). Président de CAPAC, il représente le Canada à la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et de compositeurs (CISAC). Il est aussi président (1974-1979) de la Société des auteurs et compositeurs du Québec (SACQ).

Écrits

« La Proie et l'ombre », Entracte, IV (hiv. 1986), réimpr. dans « Quebec music in crisis », Canadian Composer, CCXX (mai 1987).

« Quebec music in crisis; to rebuild the Quebec music industry after its collapse, pride and trust must be restored », Canadian Composer (mai 1987).

Bibliographie

Pierre VINCENT, « Marc Fortier : idées sur la musique et les jeunes », CompCan, LXIX (avr. 1972).

Jane CHAMPAGNE et autres, « Interview! Marc Fortier », ibid., IC (mars 1975).

Marc DESJARDINS, « L'Oeuvre du Montréal-pop dépasse le spectacle pour atteindre la culture », ibid., CLXXII (juin 1982).

Maureen LITTLEJOHN, Marc FORTIER et Victor DAVIES, « Robert Faron : Celebrating a Canadian pioneer », Spotting Notes (hiv. 1997).


Lecture supplémentaire

  • Vincent, Pierre. 'A teacher talks about listening,' Canadian Composer, 69, Apr 1972

    Champagne, Jane, et al. 'Interview! Marc Fortier,' Canadian Composer, 99, Mar 1975

    Desjardins, Marc. 'A co-operative "pops" orchestra makes its impact in Montreal,' Canadian Composer, 172, Jun 1982

    Littlejohn, Maureen, Fortier, Marc and Davies, Victor. "Robert Farnon: Celebrating a Canadian pioneer," Spotting Notes, Winter 1997