Fortin, Hélène

Hélène Fortin. Soprano (Dolbeau, Lac-Saint-Jean, Québec, 2 juillet 1959 - Québec, Qué, 26 octobre 2008). B.Mus. (Laval) 1985, M.Mus. (Laval) 1987. Elle étudia à l'Université Laval avec Louise André puis se perfectionna auprès de Jane Randolph en Californie.

Fortin, Hélène

Hélène Fortin. Soprano (Dolbeau, Lac-Saint-Jean, Québec, 2 juillet 1959 - Québec, Qué, 26 octobre 2008). B.Mus. (Laval) 1985, M.Mus. (Laval) 1987. Elle étudia à l'Université Laval avec Louise André puis se perfectionna auprès de Jane Randolph en Californie. Récipiendaire du Prix Raoul-Jobin en 1986, elle remporta un premier prix au Concours de musique du Canada la même année et gagna le concours des Journées de la musique française en 1989. Membre de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, elle y chanta plusieurs rôles dont Adèle dans Die Fledermaus, Susanna dans Le Nozze di Figaro, Despina dans Così fan tutte, Anna dans Les Joyeuses commères de Windsor et les rôles de soprano colorature dans L'Enfant et les sortilèges. Elle fit ses débuts à l'Opéra de Montréal en 1989, incarnant Constance dans Dialogues des Carmélites, production reprise l'année suivante à Edmonton. Elle y chanta également les rôles d'Olympia dans Les Contes d'Hoffmann (1990), de Sophie dans Der Rosenkavalier (1991) et de Gilda dans Rigoletto (1991). Elle chanta le rôle titre de Rita ou le mari battu de Donizetti au Festival international de musique de Montréal (1989). Elle fit ses débuts aux É.-U. en 1991 avec le Florentine Opera de Milwaukee, incarnant Adèle dans Die Fledermaus (1991). Au concert, Hélène Fortin a notamment chanté Le Messie de Haendel avec l'Orchestre symphonique de Québec (1988), la Symphonie n<sup>o</sup> 2 de Mahler avec l'OCNA (1989), La Création de Haydn avec l'Orchestre métropolitain (1989) et la Nelsonmesse de Haydn avec l'OS de Charleston, Car.N. (1990).


Lecture supplémentaire

  • 'Hélène Fortin, soprano: une carrière déjà bien engagée,' Montreal La Presse, 28 Jan 1990