Fossiles de l'Éocène au Miocène des collines de Cyprès

Les plateaux des COLLINES DE CYPRÈS et de Swift Current du sud-ouest de la Saskatchewan conservent, dans la formation des collines de Cyprès, des FOSSILESde l'Éocène, de l'Oligocène et du Miocène datant de 42 à 16 millions d'années. Des faunes d'au moins 14 époques différentes y sont représentées.

Fossiles de l'Éocène au Miocène des collines de Cyprès

Les plateaux des COLLINES DE CYPRÈS et de Swift Current du sud-ouest de la Saskatchewan conservent, dans la formation des collines de Cyprès, des FOSSILESde l'Éocène, de l'Oligocène et du Miocène datant de 42 à 16 millions d'années. Des faunes d'au moins 14 époques différentes y sont représentées. La majorité des VERTÉBRÉS de cette région qui ont été étudiés sont des mammifères, mais on y retrouve également d'abondants restes de poissons, d'amphibiens, de reptiles et d'oiseaux. Les dépôts qui contiennent ces faunes fossilisées sont principalement des sables et des graviers provenant d'anciens cours d'eau anastomosés, mais ils comptent aussi des fonds lacustres.

Cette riche collection de fossiles est celle au Canada qui documente le mieux une importante série de changements climatiques, d'immigrations en provenance d'Asie (via la BÉRINGIE) et d'événements évolutionnaires. Les plus anciens fossiles de la formation des collines de Cyprès, trouvés au sud-est de Swift Current, datent de l'Éocène moyen et sont vieux d'environ 42 millions d'années. Ils semblent avoir vécu dans les derniers vestiges d'anciennes forêts typiques de l'Âge des dinosaures, où quelques prairies ont émergé. Dans cette faune, on voit l'apparition de différents groupes (p. ex. les canidés, les camélidés et les LAGOMORPHES) qui prendront dans le futur une importance beaucoup plus grande, ainsi que les dernières apparitions d'autres groupes autrefois communs (p. ex. les mésonychidés et les condylarthres).

Deux faunes transitionnelles provenant de la région du lac Pelletier au sud de Swift Current documentent un changement de mammifères plus archaïques à plus avancés, ainsi que l'émergence, il y a 37 millions d'années, de plus d'un tiers des familles de mammifères terrestres que nous connaissons aujourd'hui. Ce profond changement de faune est en partie dû à l'immigration en provenance d'Asie, et en partie à l'ÉVOLUTION dans la région plus immédiate.

La faune classique des collines de Cyprès, mieux préservée à Calf Creek près d'Eastend, a un peu plus de 35 millions d'années. Soixante-treize espèces de mammifères et un assemblage diversifié de poissons, d'amphibiens, de reptiles et d'oiseaux y ont été identifiés. Les vertébrés terrestres semblent avoir occupé une savane naissante, qui n'était certainement pas aussi ouverte que l'étaient les environnements de prairie qui ont suivi. Ceci forme l'assemblage classique des collines de Cyprès, découvert en 1883 par R.G. McCONNEL de la Commission géologique du Canada, et plus tard étudié par E.D. Cope, L.M. Lambe et L.S. Russell.

La frontière entre l'Éocène et l'Oligocène, il y a environ 34 millions d'années, marque un refroidissement abrupte du climat, mais peu d'extinctions. Les brontothères sont le plus largement cités comme groupe ayant disparu du registre fossile à cette période. L'une des faunes des collines de Cyprès qui date de l'Éocène très tardif conserve les plus récents vestiges connus de multituberculés. Ce groupe, qui n'est pas plus apparenté aux marsupiaux qu'aux placentaires, est celui parmi les mammifères qui a vécu le plus longtemps. Il a d'abord fait sont apparition pendant la période jurassique, et a dominé plusieurs faunes mammifères pendant l'Âge des DINOSAURES.

Une série de faunes du Miocène inférieur et moyen dans les collines de Cyprès documente l'apparition, dans l'Ouest canadien, de plusieurs groupes vivant en terrain découvert. Ceux-ci incluent des espèces proches de la famille des cerfs, qui ont immigré d'Asie il y a environ 19 millions d'années. L'environnement dans lequel ces mammifères habitaient était probablement une prairie de savane plus ouverte.

Avec la faune mammifère quelque plus tardive (d'environ 14 millions d'années) du plateau de Wood Mountain à l'est, et les derniers mammifères du Miocène quelque peu représentés dans le plateau de Hand Hills au sud-est de l'Alberta, les fossiles des collines de Cyprès nous donnent une vision remarquable de plus de 35 millions d'années d'histoire de la terre dans les plaines canadiennes. Les dates de ces assemblages de fossiles fournissent également un contexte temporel pour la profonde érosion des plaines canadiennes et l'émergence d'une bonne partie de la topographie moderne, qui a principalement eu lieu il y a environ entre cinq millions d'années et le début de la PÉRIODE GLACIAIRE nord-américaine, il y a plus de deux millions d'année..


Lecture supplémentaire

  • Storer, J.E. Geological History of Saskatchewan, Royal Saskatchewan Museum (1989)