Grinke, Frederick




Grinke, Frederick

  Frederick Grinke. Violoniste, professeur (Winnipeg, 8 août 1911 - Ipswich, Suffolk, Angl., 16 mars 1987). F.R.A.M. 1945. Après avoir étudié avec John Waterhouse et d'autres professeurs à Winnipeg, Grinke reçut une bourse d'études Dominion of Canada à la RAM en 1927. Il y suivit les cours de Rowsby Woof et, plus tard, travailla en Suisse avec Adolf Busch ainsi qu'en Belgique et à Londres avec Carl Flesch. Membre du Quatuor à cordes Kutcher (v. 1930-36), il fut aussi violon solo du Boyd Neel Orchestra (1937-47). Au cours d'une longue et prestigieuse carrière de soliste, Grinke joua en Europe, aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, aux concerts Promenade de Londres ainsi qu'à des festivals à Édimbourg, Salzbourg et ailleurs. En 1935, à Londres, il créa avec la pianiste Dorothy Manley la Quatrième danse canadienne de Gratton. Au Canada, Grinke donna un récital au Women's Musical Club de Winnipeg (1960), fut soliste avec l'Orchestre symphonique de Winnipeg dans le Concerto d'Elgar (1967), se fit entendre à l'émission « Artistes de renom » à la radio de la SRC et fut répétiteur des cordes pour l'ONJ en 1965 et 1969. Particulièrement réputé comme interprète de la musique anglaise du XXe siècle, il s'est vu dédier la Sonate en la mineur de Vaughan Williams (1952), oeuvre qu'il a enregistrée chez Decca (Angleterre) avec d'autres pièces de Vaughan Williams, Benjamin, Berkeley, Ireland, Rubbra et Purcell. Il a aussi gravé des oeuvres de Bach, Bartók, Beethoven, Dvořák, Haendel, Mozart, Rachmaninov et Smetana. Une discographie détaillée se trouve dans Discopaedia. Grinke commença à enseigner à la RAM en 1939 et plusieurs interprètes réputés de la Grande-Bretagne furent parmi ses élèves. Il enseigna aussi à l'école Yehudi Menuhin à Stoke D'Abernon, dans le Surrey, et fut souvent juge de concours internationaux. Même s'il s'était retiré du corps professoral de la RAM en 1978, Grinke continua à donner des cours à l'occasion, jusqu'à son décès. Conformément au désir exprimé par Vaughan Williams, Grinke et un autre Canadien de naissance, David Martin, furent invités à jouer le Double concerto de Bach aux obsèques du compositeur en 1958. Grinke a été nommé Commander of the British Empire en 1979. Dans la rubrique nécrologique du Musical Times (vol. CXXVIII, mai 1987), on pouvait lire : « ... des générations d'élèves de la RAM se souviendront de lui comme d'un professeur énergique, sage et généreux... »