Congdon, Frederick Tennyson

Frederick Tennyson Congdon, avocat, politicien, commissaire du Territoire du Yukon et député (Annapolis, N.-É., 16 nov. 1858 -- Ottawa, 13 mars 1932).

Congdon, Frederick Tennyson

Frederick Tennyson Congdon, avocat, politicien, commissaire du Territoire du Yukon et député (Annapolis, N.-É., 16 nov. 1858 -- Ottawa, 13 mars 1932). Congdon est un orateur dynamique et un organisateur astucieux, mais la période de son affectation au poste de commissaire du Yukon est pourtant marquée par la corruption et la controverse. En 1904, la Ville de Dawson perd sa charte en raison des manipulations malhonnêtes de Congdon.

Après avoir étudié à l'école secondaire de Yarmouth et à l'U. de Toronto (baccalauréat ès arts, 1879; baccalauréat en droit, 1883), il poursuit ses études de droit au Inner Temple à Londres. Éditorialiste au Halifax Morning Chronicle de 1885 à 1887, il pratique ensuite le droit puis, en 1896, enseigne à la Dalhousie Law School. En 1898, il dresse le Congdon's Digest of Nova Scotia Reports. Libéral très en vue, il déménage au Yukon, où il est procureur de la Couronne et conseiller juridique du Conseil du Yukon avant d'être nommé commissaire du Territoire du Yukon en 1903. Il démissionne en 1904 afin de tenter de se faire élire député du Yukon, mais il est défait. Il remporte le siège dans une élection complémentaire en 1909, mais le perd en 1911. Il se présente de nouveau lors d'une élection retardée en 1918, remporte la majorité au Yukon, mais perd son siège lorsque la répartition du vote des militaires favorise son adversaire. À la suite d'une autre défaite en 1921, il retourne à la pratique du droit à Toronto.