Gartner, Michael Alfred



Gartner, Michael Alfred

Michael « Mike » Alfred Gartner, joueur de hockey (29 octobre 1959, Ottawa, Ontario) - Considéré comme un des patineurs les plus rapides de la LIGUE NATIONALE DE HOCKEY, Mike Gartner est aussi connu pour ses talents de marqueur et pour sa participation à des tournois internationaux au sein d'équipes nationales canadiennes. Il grandit à Mississauga, où il apprend à patiner dès son plus jeune âge. Plus tard, il perfectionne ses techniques de patinage dans le hockey mineur en prenant des cours avec des entraîneurs qui voient le patinage comme l'un des meilleurs atouts d'un bon joueur de hockey. Il monte les échelons du programme de hockey mineur pendant quelque temps et, à 15 ans, alors qu'il évolue dans la ligue des midgets, il contribue à la victoire de son équipe aux Championnats nationaux canadiens midget Wrigley.

Évoluant dans la ligue Junior, Mike Gartner commence à attirer l'attention des recruteurs. En 1978, au cours de sa première année chez les Flyers de Niagara Falls, dans la Ligue de hockey de l'Ontario, il marque 74 buts et fournit 91 aides (fiche de 165 points). Il est alors intégré à la première équipe d'étoiles et représente le Canada aux Championnats juniors mondiaux, où son équipe remporte la troisième place. Au cours de la saison suivante, ses résultats se maintiennent. En 1978, il est repêché par l'Association mondiale de hockey (AMH) et marque 52 points chez les Stingers de Cincinnati. Cet exploit lui permet de devenir finaliste, avec un autre hockeyeur fort prometteur, Wayne GRETZKY, au titre de recrue de l'année de la ligue.

En 1979, Mike Gartner fait ses premiers pas dans la LNH, où il est repêché au quatrième rang par les Capitals de Washington. Au cours de sa première année, il se taille la part du lion avec un total de 36 buts et 32 aides (fiche de 68 points). Cette performance remarquable se maintient sur la majeure partie de ses huit saisons au sein de l'équipe. Dix ans plus tard, les Capitals, alors en déclin, l'échangent avec les North Stars du Minnesota. Malgré les mauvais résultats de l'équipe, il accomplit de nombreux exploits personnels avant de quitter le Minnesota, établissant douze records d'équipe et finissant avec une fiche de 789 points, soit 397 buts et 392 mentions d'aide.

La présence de Mike Gartner au sein des North Stars ne dure que deux saisons, car, en 1990, il est échangé avec les Rangers de New York. Il accomplit alors d'autres exploits personnels, par exemple en marquant plus de 30 buts en quatorze saisons consécutives et en étant l'auteur les 500e, 600e et 1000e points. En 1994, il est échangé avec les MAPLE LEAFS DE TORONTO et se retrouve près du quartier de son enfance pour deux autres saisons consécutives. Bien qu'invité à faire partie d'une équipe d'étoiles à cette époque, il ressent une déception lors de la perte de la coupe Stanley en finale. C'est aussi à cette époque, alors qu'il a 36 ans, qu'il remporte une compétition en se montrant le patineur le plus rapide de la LNH. En 1996, il vit son dernier échange en passant chez les Coyotes de Phoenix, où il termine sa carrière.

Outre sa réussite dans la LNH, Mike Gartner s'est révélé un formidable atout pour plusieurs équipes nationales du Canada durant les années 1980 ainsi qu'en 1993. Il a représenté le Canada dans quatre équipes du championnat mondial (1981, 1982, 1983 et 1993) et a été invité à faire partie de deux équipes de Coupe Canada (1984 et 1987). En tout, il aura marqué 19 buts et fourni 10 aides (fiche de 29 points) dans des compétitions internationales, au cours desquelles il a gagné deux médailles d'or et deux médailles de bronze qui s'ajoutent à la médaille de bronze remportée lorsqu'il évoluait dans la ligue junior en 1978.

Bien que son rêve de gagner la COUPE STANLEY ne se soit jamais réalisé, ses résultats personnels l'ont hissé parmi les meilleurs joueurs de la LNH. Il détient toujours le record du plus grand nombre de saisons de 30 points et plus, qu'il a fracassé dix-sept fois de suite. Il a marqué 708 buts et fourni 627 aides pour un total de 1335 points. En 2001, il a été admis au TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU HOCKEY. Il continue actuellement à se consacrer au hockey à titre d'entraîneur et de mentor pour la Goals and Dreams Foundation de l'AJLNH.


En savoir plus