George Dunning

George Dunning, animateur-graphiste (Toronto, 17 nov. 1920 - Londres, R.-U., 15 fév. 1979). George Dunning fréquente l'Ontario Art College avant de travailler pour l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF), en 1943.

George Dunning

George Dunning, animateur-graphiste (Toronto, 17 nov. 1920 - Londres, R.-U., 15 fév. 1979). George Dunning fréquente l'Ontario Art College avant de travailler pour l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF), en 1943. Durant sa courte collaboration avec l'ONF, qu'il quitte en 1947, il fait la preuve de son immense talent. Son premier court-métrage est Grim Pastures (1944) suivi de The Three Blind Mice (1945) en collaboration avec Grant MUNRO et Robert Verrall, de Cadet Rousselle (1947), avec Colin LOW et de Family Tree (1950; v.f. L'arbre généalogique), avec Evelyn LAMBART, qui remporte le Prix spécial aux Prix du film canadien en 1951.

En 1949, George Dunning et Jim Mackay, son camarade d'études et confrère de l'ONF, fondent Graphic Associates, premier studio d'animation privé torontois. C'est là que Dunning offre à Michael SNOW son premier emploi en cinéma. En 1956, il s'installe en Angleterre, fonde T.V.C., sa propre compagnie de production, et collabore à diverses productions commerciales et aux courts-métrages animés The Flying Man (1962; Grand prix du Festival international du film d'animation, Annecy, France) et The Apple (1963; prix BAFTA du court-métrage animé).

Il crée la séquence animée du générique de tête de A Shot in the Dark (1964; v.f. Quand l'inspecteur s'en mêle), de Blake Edwards, ainsi que celle de Pink Panther II (v.f. La Panthère Rose II), mettant en vedette Peter Sellers, et produit, en outre, une série de dessins animés inspirés des chansons des Beatles, pour le compte de la BBC-TV (1965-1967), ce qui le conduit à collaborer au film auquel il sera à toujours associé, Yellow Submarine (1968), long-métrage à la croisée du pop art et du rock'n roll influencé par l'art de Peter Max et qui devient une icône pop immédiatement reconnaissable des années 1960. Dunning supervise plus de 200 artistes au cours d'une période relativement brève de 11 mois et crée, à lui seul, le segment « Lucy in the Sky with Diamonds ». La multitude de techniques qu'il emploie dans Yellow Submarine, de style hyper psychédélique aux couleurs saturées, contribue à l'époque à sa grande popularité.

Canada Is My Piano, film triple écran pour l'EXPO 67, est également une création de George Dunning.