Gérard Picard

Gérard Picard, dirigeant syndical (Stratford-Centre, Qc, 27 mai 1907 - Montréal, 19 juin 1980). Licencié en droit de l'U. Laval, il devient journaliste pour L'Événement et L'Action catholique à Québec au début des années 30.

Gérard Picard

Gérard Picard, dirigeant syndical (Stratford-Centre, Qc, 27 mai 1907 - Montréal, 19 juin 1980). Licencié en droit de l'U. Laval, il devient journaliste pour L'Événement et L'Action catholique à Québec au début des années 30. Secrétaire-trésorier, puis secrétaire général de la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC), il succède à Alfred CHARPENTIER à la présidence en 1946. Après la guerre, plusieurs grèves longues et amères reflètent le militantisme accru de la CTCC sous sa gouverne. C'est le cas, entre autres, de la GRÈVE DE L'AMIANTE en 1949 et de la violente grève des travailleurs du textile à Louiseville en 1952-1953, qui déclenche presque une grève générale provinciale.

Au cours des années 50, la CTCC se consacre à la démocratisation du milieu de travail au moyen de la cogestion, de la participation au bénéfice et de la copropriété. Elle compte aussi parmi les rares organisations à s'opposer aux politiques et aux méthodes du gouvernement d'Union nationale de Maurice DUPLESSIS. En 1961, la CTCC devient la Confédération des syndicats nationaux. Picard encourage les activistes syndicaux à intervenir sur la scène politique. En 1959, il se joint à l'aile québécoise de la Co-operative Commonwealth Federation et contribue, en 1961, à la fondation du Nouveau Parti démocratique, dont il devient le premier président adjoint. Au milieu des années 60, il est nommé au Conseil canadien des relations ouvrières.