Nicolas Gill

​Nicolas Gill, judoka (né le 24 avril 1972 à Montréal, au Québec). Nicolas Gill est considéré comme une légende du judo.

Nicolas Gill, judoka (né le 24 avril 1972 à Montréal, au Québec). Nicolas Gill est considéré comme une légende du judo. Au cours de sa carrière, il a remporté deux médailles olympiques et trois médailles de champion du monde ainsi que deux médailles d’or aux Jeux panaméricains et une médaille d’or aux Jeux du Commonwealth. Il a également obtenu le titre national à dix reprises. Depuis 2005, il est entraîneur de l’équipe nationale de judo. Nicolas Gill a été intronisé au Temple canadien de la renommée de Judo Canada en 2008, ainsi qu’au Hall d’honneur des Jeux du Canada et au Panthéon des sports canadiens en 2015.

Compétitions nationales

Lors des Jeux du Canada de 1987, Nicolas Gill remporte la médaille d’or en judo dans la catégorie des moins de 54 kg, jetant ainsi les bases d’une brillante carrière nationale.

De 1990 à 2001, il accumule dix titres nationaux dans trois catégories différentes : moins de 86 kg (1990 à 1992 et 1994 à 1996), moins de 95 kg (1997) et moins de 100 kg (1998, 1999 et 2001).

Compétitions internationales

En 1989, Nicolas Gill remporte le bronze lors des Jeux de la Francophonie au Maroc. Trois ans plus tard, il gagne la médaille d’argent aux championnats du monde juniors de 1992. La même année, lors des Jeux olympiques d’été à Barcelone, il s’empare du bronze dans la catégorie des moins de 86 kg, devenant ainsi le troisième médaillé olympique canadien en judo.

En 1993, Nicolas Gill s’octroie l’argent au Championnat du monde sénior dans la catégorie des moins de 86 kg. Il va ensuite remporter deux médailles de bronze aux championnats du monde : dans la catégorie des moins de 86 kg en 1995 et chez les moins de 100 kg en 1999. Il fait également main basse sur deux médailles d’or à l’occasion des Jeux panaméricains de 1995 et de 1999.

Nicolas Gill conduit l’équipe canadienne de judo aux Jeux olympiques d’été de Sydney en 2000 lors desquels il remporte la médaille d’argent dans la catégorie des moins de 100 kg. L’année suivante, il termine premier lors du Grand Prix de Moscou et des Jeux de la Francophonie. Puis, en 2002, il remporte l’or à l’occasion des Jeux du Commonwealth et des World Masters à Bucarest. Il finit à la seconde place lors des Jeux panaméricains en 2003 et joue le rôle de porte-drapeau du Canada pour les Jeux olympiques d’été de 2004 à Athènes. Nicolas Gill se retire du judo en 2004.

Entraîneur

Nicolas Gill commence sa carrière d’entraîneur de l’équipe nationale de judo en 2005 et devient entraîneur-chef en 2009. L’un de ses athlètes, Antoine Valois-Fortier, remporte le bronze lors des Jeux olympiques d’été à Londres, en Angleterre.