GIMEL

GIMEL (Groupe d'interprétation de musique électroacoustique de Laval).
GIMEL (Groupe d'interprétation de musique électroacoustique de Laval).


GIMEL

GIMEL (Groupe d'interprétation de musique électroacoustique de Laval). Fondé à l'Université Laval en décembre 1973 par Nil Parent, il groupait Marco Navratil, clavier; Michel Breton, violoncelle (remplacé en 1975 par Russell Gagnon); Réjean Marois, trombone; Marcelle Deschênes, Gisèle Ricard, Robert Charbonneau et Yvan Laberge, instruments électroniques, plus un certain personnel d'appoint. Tous avaient reçu une formation musicale traditionnelle. Les recherches personnelles de Parent influencèrent l'orientation collective du groupe vers la création d'un nouveau type d'expression musicale, une musique électroacoustique « mixte en temps réel » : mixte, car les instruments classiques dialoguaient avec les instruments électroniques; en temps réel, parce que la musique était produite sans ruban magnétique pré-enregistré; les sons réels captés par microphone étaient envoyés au synthétiseur où ils étaient modifiés. Des ateliers-rencontres expliquaient concrètement le phénomène de la musique électroacoustique exécutée en direct, permettant aux auditeurs de se familiariser avec les nouveaux instruments et d'acquérir une terminologie de base. GIMEL donna de nombreux concerts au Canada, en Europe et aux États-Unis. M. de Wonk a écrit « ... on ne peut plus rester insensible envers ce ton large et soutenu qui caractérise les diverses productions du groupe... GIMEL sait également envisager la musique comme une entreprise intellectuelle » (La Libre Belgique, mars 1976). Le groupe cessa ses activités en 1979.


Lecture supplémentaire

  • Schulman, Michael. 'Nil Parent: getting ahead with electro-acoustic music,' CanComp, 116, Dec 1976