Hall, Glenn Henry

Hall amorce sa carrière de hockeyeur dans les rangs juniors avec les Spitfires de Windsor (Ligue de hockey de l'Ontario).

Hall, Glenn
Il est gardien de but de la premi\u00e8re équipe d'étoiles 7 fois.

Hall, Glenn Henry

Glenn Henry Hall, joueur de hockey (Humbolt, Sask., 3 oct. 1931). Glenn Hall est l'un des plus constants et brillants gardiens de but de l'histoire du hockey. On le surnomme « Mr. Goalie », faisant ainsi allusion au surnom de Gordie Howe, « Monsieur Hockey » , pendant la majeure partie de sa carrière dans la LIGUE NATIONALE DE HOCKEY.

Hall amorce sa carrière de hockeyeur dans les rangs juniors avec les Spitfires de Windsor (Ligue de hockey de l'Ontario). Il commence à jouer dans les rangs professionnels avec Indianapolis (Ligue américaine de hockey) et joue ensuite pour les Flyers d'Edmonton (Ligue de hockey de l'Ouest) avant de faire le saut dans la Ligue nationale de hockey avec les Red Wings de Détroit en 1951. Malgré le fait qu'il remporte le TROPHÉE CALDER remis à la meilleure recrue de l'année à sa première saison (1955-1956) dans l'uniforme des Red Wings, il est échangé aux Black Hawks de Chicago la saison suivante. Il est repêché par les Blues de Saint-Louis lors du repêchage d'expansion de 1967. En 1968, Hall partage le poste de gardien de Jacques PLANTE nouvellement acquis par les Blues. Hall, qui estime alors avoir subi des blessures nécessitant près de 300 points de suture, la plupart près de la bouche, décide de suivre l'exemple de Plante et commence à porter le masque.

Hall a tendance à se lancer sur la glace pour bloquer les tirs dirigés vers les coins de son filet et est un maître du « style papillon », technique qui consiste à garder les genoux collés lors du déplacement de la jambière sur la glace. Bien que son style peu orthodoxe soit critiqué par les puristes du hockey, le succès qu'il connaît tout au long de sa carrière est la preuve de son efficacité. Il remporte le TROPHÉE VÉZINA en 1963, partage cet honneur en 1967 et en 1969, et mérite le TROPHÉE CONN SMYTHE (meilleur joueur des séries éliminatoires) pour sa performance spectaculaire durant les éliminatoires de 1968. Il est sept fois gardien de but de la première équipe d'étoiles et, malgré ses célèbres accès de nervosité et les nausées d'avant-match, il joue plus de parties que tout autre gardien, à l'exception de Terry SAWCHUK, soit 502 matchs consécutifs, et se classe troisième en ce qui concerne les blanchissages. En 18 saisons dans la LNH, il joue 906 parties et conserve une moyenne de 2,51 buts alloués par match et 84 blanchissages ainsi qu'une moyenne de 2,79 buts alloués en 115 matchs éliminatoires.

Glenn Hall prend sa retraite en 1971, mais continue d'être impliqué dans le monde du hockey comme consultant et entraîneur de gardiens de but pour les Blues et les FLAMES DE CALGARY en plus de s'adonner au passe-temps de fermier amateur. Hall est admis au Temple de la renommée du hockey en 1975. À Humbolt, localité où il a grandi, on érige un monument en son honneur en 2005, dans le parc Glenn Hall, près de l'autoroute 5.


En savoir plus