Glovertown

Glovertown, ville de T.-N.; pop. 2122 (recens. 2011), 2062 (recens. 2006);const. en 1954.

Glovertown, ville de T.-N.; pop. 2122 (recens. 2011), 2062 (recens. 2006);const. en 1954. La ville, qui porte le nom de sir John Hawley Glover, gouverneur de Terre-Neuve de 1876 à 1881, regroupe plusieurs localités plus petites situées à l'embouchure de la rivière Terra Nova, le long du bras moyen de la baie Alexander sur la BAIE DE BONAVISTA.

Les premières communautés remontent aux années 1830, lorsque les colons commencent à s'installer dans la région, attirés par l'excellence des ressources en bois d'oeuvre et de la pêche au saumon sur la rivière Terra Nova. Grâce au bois d'oeuvre, la construction navale se développe dans la région. La majorité des gros navires sont destinés à la chasse au phoque au Labrador. À son apogée, Glovertown construit jusqu'à neuf gros navires par année pour la pêche au Labrador. Glovertown devient également un centre d'exploitation forestière et de coupe du bois à pâte et, pendant de nombreuses années, les entreprises locales approvisionnent les mines britanniques en étais de mines.

L'aménagement du PARC NATIONAL TERRA NOVA dans les années 50 crée de nouvelles possibilités pour la région. Glovertown devient le centre administratif du parc; le tourisme et la pêche sportive prennent davantage d'importance dans l'économie locale. Glovertown est également un centre de services et de commerce pour les autres localités situées sur la baie de Bonavista.