Gosselin, Roger

Roger Gosselin. Basse, metteur en scène, administrateur (Drummondville, Québec, 4 mars 1919). Au collège Saint-Frédéric de Drummondville, il étudia le violon, la trompette et le cor (1924-34).

Gosselin, Roger

Roger Gosselin. Basse, metteur en scène, administrateur (Drummondville, Québec, 4 mars 1919). Au collège Saint-Frédéric de Drummondville, il étudia le violon, la trompette et le cor (1924-34). Il fut corniste dans l'harmonie locale et violoniste dans l'OS de Drummondville (1933-38), ainsi que soliste de la chorale paroissiale (1936-40). Il vint ensuite à Montréal étudier l'art vocal (1940-43) et s'enrôla dans l'ARC comme navigateur (1942-45). Il se rendit à Paris en 1947 où il poursuivit ses études de chant avec Mme Louis Fourestier et travailla la mise en scène avec Georges Wague. En 1948, il fit ses débuts au Grand Théâtre de Cherbourg dans Méphisto (Faust). Il commença ensuite une carrière en Europe (1948-58) et participa à quelque 1500 représentations d'opéras et d'opérettes en France, en Italie et en Afrique du Nord. À la Gaîté-Lyrique de Paris, il chanta Andalousie de Francis Lopez (1952) aux côtés de Gise Mey. Il enseigna également la pose de voix et la mise en scène (1954-58). Jacques Labrecque fut l'un de ses élèves.

De retour à Montréal en 1958, il devint dir. artistique de Ville d'Anjou (1958-61) puis conseiller artistique du Carnaval de Québec, où il se fixa en 1961 pour fonder, avec le soprano Nelly Mathot, le Théâtre lyrique de Nouvelle-France dont il sera le dir. général (1961-67), en plus d'assurer la mise en scène de nombreuses productions et de tenir quelques rôles. Il occupa jusqu'en 1978 un poste administratif au Grand Théâtre de Québec. Il fut Kromski dans La Veuve joyeuse présentée par l'Orchestre symphonique de Québec à Québec et à la PDA lors des Jeux olympiques de 1976 et réalisa en 1978 la mise en scène de Faust pour la Société lyrique d'Aubigny. À l'Opéra de Québec, il signa en 1991 la mise en scène des Contes d'Hoffmann.

Sa femme, née Jeanne Guihard (France, ? - Québec, 1966) fit quelques saisons à l'Opéra de Paris (v. 1952-58) et chanta à Québec les rôles de Mallika (Lakmé, 1962) et de Charlotte (Werther, 1963).