Alexander Gray

Alexander Reid Gray, baryton, professeur et administrateur (né le 31 mars 1929 à Lachine, au Québec; décédé le 6 octobre 1998 à Victoria, en Colombie-Britannique).

Alexander Reid Gray, baryton, professeur et administrateur (né le 31 mars 1929 à Lachine, au Québec; décédé le 6 octobre 1998 à Victoria, en Colombie-Britannique). Alexander Gray se produit comme baryton avec la Compagnie d’opéra canadienne pendant 16 ans, de même qu’au Festival de Stratford et à la radio et à la télévision sur les ondes de la CBC. Directeur artistique et fondateur de la Southern Alberta Opera Association (aujourd’hui connue sous le nom de Calgary Opera), il dirige également la division de l’opéra du Centre des beaux-arts de Banff (aujourd’hui connu sous le nom de Centre d’arts de Banff) de 1978 à 1984. Il enseigne également à l’Université de Calgary de 1971 à 1994.

Formation

Alexander Gray monte sur scène pour la première fois à l’âge de 17 ans dans le rôle de Silas Simkins de Merrie England. En 1947-1948, il étudie le chant avec Merlin Davies et le piano avec Mary Bennett au Conservatoire McGill (voir Départements de musique de l’Université McGill). Il étudie également avec Ernesto Vinci au Royal Conservatory of Music (1950-1955), ainsi qu’avec Boris Goldovsky à New York.

Réalisations professionnelles

Alexander Gray se produit avec la Compagnie d’opéra canadienne pendant 16 ans (1955-1971). Il y jouera différents rôles, dont Ford dans The Merry Wives of Windsor (1960), Sharpless dans Madama Butterfly (1962, 1964 et 1971), Guglielmo dans Così fan tutte (1963), Beauchemin dans The Luck of Ginger Coffey (1967) et Lescaut dans Manon Lescaut (1975). Il participe aux tournées de l’école des beaux-arts de Banff (aujourd’hui, le Centre d’arts de Banff) en 1957-1958, aux productions du Festival de Sratford de 1959 à 1962, joue avec le Goldovsky Opera Theatre de 1962 à 1967 et avec l’Edmonton Opera Association dans 1968 (Escamillo dans Carmen), puis se produit comme baryton avec le Kiel Opera en Allemagne (1969-1971).

Il interprète de nombreux rôles différents, dont Figaro du Barbier de Séville quelque 250 fois, et Marcello de La Bohème quelque 200 fois. Il se fait entendre à la radio de la CBC et chante dans H.M.S. Pinafore (1960), Elektra (1961), Otello (1962), The Gondoliers (1962) et Rigoletto (1965), des productions de la télévision de la CBC. Il tient en 1976 le rôle du geôlier dans la pièce The Beggar’s Opera de Britten, une production du Festival du printemps de Guelph. En 1986, il lance avec son épouse Joyce Hill, danseuse du Ballet national, une production autofinancée de La Mélodie du Bonheur au Jubilee Auditorium de Calgary.

Carrière en enseignement

Alexander Gray travaille comme adjoint d’enseignement d’Ernesto Vinci à l’Université de Toronto en 1965-1966, pour ensuite enseigner à l’Université de Calgary de 1971 à 1994. Directeur de la division de théâtre musical de l’École des beaux-arts de Banff en 1975, il dirige ensuite la division d’opéra du même établissement de 1978 à 1984. Il fonde également la Southern Alberta Opera Association (aujourd’hui connue sous le nom de Calgary Opera), dont il sera le directeur artistique de 1972 à 1975.

Une version de cet article est parue initialement dansl’Encyclopédie de la musique au Canada.


Lecture supplémentaire

  • 'Southern Alberta Opera Association,' OpCan, Dec 1975

    Hogarth, Brian. 'Banff opera school: a new philosophy on an old art form,' PfAC, vol 21, Fall 1984

    Creative Canada, vol 1