Griff, Ray

Ray (Raymond) Griff. Auteur-compositeur, chanteur, pianiste (Vancouver, 22 avril 1942). Il grandit à Winfield, Alb., où il commença à jouer du piano et, jeune encore, fut batteur avec les Winfield Amateurs, un orchestre de danse. À Calgary, encore adolescent, il dirigea les Blue Echoes.
Ray (Raymond) Griff. Auteur-compositeur, chanteur, pianiste (Vancouver, 22 avril 1942). Il grandit à Winfield, Alb., où il commença à jouer du piano et, jeune encore, fut batteur avec les Winfield Amateurs, un orchestre de danse. À Calgary, encore adolescent, il dirigea les Blue Echoes.


Griff, Ray

Ray (Raymond) Griff. Auteur-compositeur, chanteur, pianiste (Vancouver, 22 avril 1942). Il grandit à Winfield, Alb., où il commença à jouer du piano et, jeune encore, fut batteur avec les Winfield Amateurs, un orchestre de danse. À Calgary, encore adolescent, il dirigea les Blue Echoes. L'une de ses premières chansons, « Mr. Moonlight », fut enregistrée en 1959 par le chanteur country amér. Johnny Horton, avec qui Griff effectua des tournées par la suite. Jim Reeves enregistra la chanson de Griff « Where Do I Go From Here ». En 1964, Griff s'établit à Nashville où il jouit d'un vif succès comme auteur-compositeur. Au milieu des années 1980, il avait déjà composé au-delà de 2000 chansons, dont 500 environ avaient été enregistrées. En 1965, Wilma Burgess et Stonewall Jackson remportèrent un grand succès avec « Baby » et « Lost in the Shuffle » respectivement. Ces chansons furent suivies de « Something Special » (pour Mel Tillis, 1968), « Canadian Pacific » (pour George Hamilton IV, 1969), « Step Aside » (pour Faron Young, 1971), « Better Move It On Home » (pour Porter Wagoner et Dolly Parton, 1971), « Who's Gonna Play This Old Piano? » (pour Jerry Lee Lewis, 1972), « Where Love Begins » (pour Gene Watson, 1975), « It Couldn't Have Been Any Better » (pour Johnny Duncan, 1977) et autres. Ses chansons ont aussi été enregistrées par les artistes country Bill Anderson, Eddy Arnold, Chet Atkins, Carroll Baker, Gary Buck, Crystal Gayle, Tommy Hunter, George Jones, Loretta Lynn, les Mercey Brothers, Marty Robbins et Hank Snow, ainsi que par les chanteurs pop Pat Boone, Wayne Newton et Roger Whittaker. Les chansons de Griff sont publiées chez Blue Echo Music.

Griff commença à enregistrer ses propres chansons et celles d'autres auteurs en 1965, d'abord pour RCA puis, tour à tour, pour MGM, Dot, Royal American, Capitol, Boot, Vision, à nouveau RCA, Bookshop, WEA et ATI. Ses chansons « Patches » (1970), « The Morning After Baby Let Me Down » (1971, un succès pour Carroll Baker en 1977), « You Ring My Bell » (1975), « If I Let Her Come In » (1976), « That's What I Get » (1976) et « The Last of the Winfield Amateurs » (1977) furent toutes des succès aux États-Unis. Au Canada, ses succès incluent « The Entertainer » (1969), « What Got to You » (1973) et « If Tomorrow Never Comes » (1983). Même si sa carrière s'est déroulée surtout à Nashville, il s'est produit fréquemment au Canada où il dirigea les New Winfield Amateurs. En 1975, il anima l'émission de télévision « Good Time Country » au réseau Global. Il a endisqué en duo avec Ronnie Prophet et Marie Bottrell. Parmi plus de 20 micr. cumulés en 1991, deux albums chez Boot sont à teneur patriotique : Canada (BOS-7201) et Maple Leaf (BOS-7210), lancés respectivement en 1979 et 1980, puis repiqués ensemble sur CD par Quality Special Products en 1991. Griff a aussi enregistré des micr. de Noël et de gospel parallèlement à sa denrée country-pop habituelle. Il fut intronisé au Canadian Country Music Hall of Fame en 1989.


Lecture supplémentaire

  • Martin, Peter. 'Country's Ray Griff mellows out at 40,' RPM, 5 Mar 1983

    Delaney, Larry. 'The return of Ray Griff,' CMN, vol 4, Apr 1983

    - 'Ray Griff: they call him Raymond,' CMN, vol 7, Jun 1986

    Kennedy, Ted. Country Canada (Kelowna, BC, 1989)