Robert, Guy

Guy Robert, écrivain d'art, professeur, critique, éditeur, poète et expert-conseil (Saint-Agathe-des-Monts, Qc, 7 nov. 1933). Il étudie à l'U. de Montréal et obtient un doctorat en esthétique à l'U. de Paris.

Robert, Guy

Guy Robert, écrivain d'art, professeur, critique, éditeur, poète et expert-conseil (Saint-Agathe-des-Monts, Qc, 7 nov. 1933). Il étudie à l'U. de Montréal et obtient un doctorat en esthétique à l'U. de Paris. Il est parmi les premiers à enseigner la littérature et l'art du Québec et, au début des années 60, il participe avec fougue à la Révolution tranquille. Il donne des cours et conférences dans plusieurs institutions au Québec, en Ontario, en France, au Venezuela. Éditeur de poésie (Édition Déom et du Songe) et surtout de livres d'art et de « livres d'artistes » (Iconia) contenant des estampes originales, il dirige plusieurs collections et s'engage dans plusieurs périodiques culturels. Il fonde le MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN DE MONTRÉAL (1964), où il organise une rétrospective de Rouault, puis il dirige l'Exposition internationale de sculpture moderne à l'EXPO 67. Auteur d'une cinquantaine d'ouvrages et d'un millier d'articles, de préfaces, d'émissions de radio et de films d'art, sa réputation d'expert-conseil en art s'établit : Alfred Pellan (1963), École de Montréal (1964), Jean Paul Lemieux (1968-1975), Jean-Paul Riopelle (1970-1981), Paul-Émile Borduas (1972 et 1977), L'art au Québec depuis 1940 (1973), Jordi Bonet (1975), Marc-Aurèle Fortin (1976 et 1982), La peinture au Québec depuis ses origines (1978), Dallaire (1980), Art actuel au Québec (1983). Parmi ses autres publications, citons des recueils de poèmes comme Québec se meurt (1969) et Textures (1976), des études comme Poésie québécoise actuelle (1970) et Aspects de la littérature québécoise (1970), des essais d'esthétique comme Connaissance nouvelle de l'art (1963), Le su et le tu (1969), Art et non finito (1984). Grand prix littéraire de Montréal en 1976, il participe à de nombreux comités, colloques et jurys. Il est membre de la Commission Applebaum-Hébert sur la politique culturelle fédérale (1979-1982) de la Commission canadienne des biens culturels. Expert chevronné, esprit doué d'un sens aigu de l'esthétique contemporaine, il sert d'exemple par l'accomplissement d'un oeuvre colossal et primordial dans l'histoire de l'art au Québec.