Gwen Hoebig

Gwen Hoebig. Violoniste (Vancouver, 19 septembre 1959). B.Mus. (Juilliard) 1980, M.Mus. (ibid.) 1981. Elle commence à étudier la musique à cinq ans, avec son père.

Gwen Hoebig

Gwen Hoebig. Violoniste (Vancouver, 19 septembre 1959). B.Mus. (Juilliard) 1980, M.Mus. (ibid.) 1981. Elle commence à étudier la musique à cinq ans, avec son père. Elle a aussi pour professeurs Sydney Humphreys à Victoria, Stephen Staryk et John Loban à Vancouver, ainsi qu'Ivan Galamian et Sally Thomas à la Juilliard School. À sept ans, Gwen Hoebig fait ses débuts à l'orchestre avec le Vancouver Youth Orchestra. Elle se distingue dans de nombreux concours et festivals de musique canadiens et européens. Dans la catégorie cordes, elle arrive première lors du National Competitive Festival of Music (Festival national de musique CIBC), en 1972, ainsi qu'en 1975, au Concours national des jeunes interprètes de la SRC. En 1975, le trio qu'elle forme avec son frère, le violoncelliste Desmond Hoebig, et le pianiste Jon Kimura Parker, obtient la deuxième place au concours Concertino Praga. Hoebig s'illustre aussi en 1976 au Concours de musique du Canada (premier prix), en 1977 au Concours international des jeunes violonistes de Glasgow (second prix) et au Concours national de musique Eckhardt-Gramatté, enfin en 1981 au Concours international de violon de Munich, où elle se classe deuxième (il n'y a pas eu de premier prix). En 1980, elle fait ses débuts à New York avec le Juilliard Orchestra, à l'Alice Tully Hall. En 1979, avec son frère Desmond et son époux, le pianiste David Moroz (Winnipeg, 1959; M.Mus., Juilliard, 1981), elle forme le Hoebig-Moroz Trio, qui remporte en 1983 le premier prix du Concours national de la SRC, et se produit toujours de temps en temps en 2003. En 1993, elle reçoit une médaille commémorative dans le cadre du 125e anniversaire de la Confédération du Canada pour sa contribution aux arts.

Postes occupés

Hoebig est violon solo de l'OJQ (1983-1985) et membre de l'OSM (1984-1987). Elle est nommée violon solo de l'Orchestre symphonique de Winnipeg en 1987, poste qu'elle occupe encore en 2003. Elle occupe ce poste au Manitoba Chamber Orchestra de 1987 à 1990. Hoebig se joint à la Winnipeg Chamber Music Society et y demeure active. Elle se produit souvent comme chambriste, soliste et récitaliste. Outre sa participation à de nombreux festivals d'été (à Banff, au Festival of the Sound, au Festival de Stratford et à Monterey, en Californie), elle joue fréquemment avec des orchestres canadiens (orchestres symphoniques de Montréal, Vancouver, Winnipeg, Québec et Edmonton, entre autres) et européens (Orchestre de la Radio bavaroise, OS de la Radio de Francfort et le BBC Scottish Symphony Orchestra). Hoebig donne des cours dans le cadre du Banff Summer Gifted Youth Program (1985), au Banff Centre (1995, 1997) et au Domaine Forget ainsi que dans le cadre de programmes d'été à Kincardine. En 1997, elle cofonde (avec John Kadz) le programme Morningstar Music Bridge, un festival d'été international de quatre semaines à Calgary. Elle enseigne à la faculté de musique (instruments à cordes) à l'Université du Manitoba (1988-1991) et de nouveau en 2002, et à partir de 1989, au Mount Royal College à Calgary. Hoebig joue des concertos pour violon des compositeurs canadiens Eckhardt-Gramatté, Gary Kulesha (2000) et Patrick Carrabre (1995) et elle interprète les œuvres de John Estacio, Michael Matthews et Jim Hiscott. Elle joue également des concertos pour violon de Joan Tower, Christopher Rouse et Philip Glass. En reconnaissance de son extraordinaire contribution à la nouvelle scène musicale du Canaa, Gwen Hoebig a été nommée ambassadrice du Centre de musique canadienne en 2009.