​Hannah Moscovitch

​Hannah Moscovitch, dramaturge (née le 5 juin 1978 à Ottawa, ON).

Hannah Moscovitch.
Image: \u00a9 Ian Brown Photography.
Hannah Moscovitch, dramaturge (née le 5 juin 1978 à Ottawa, ON). Récipiendaire de plusieurs Dora Mavor Moore Awards et finaliste du Prix du Gouverneur général, Hannah Moscovitch est surtout reconnue à ce jour pour ses pièces East of Berlin, Essay et The Russian Play. Elle est l’une des dramaturges canadiennes contemporaines les plus jouées et les plus en vue.

Jeunesse et formation

Hannah Moscovitch est élevée dans le quartier de Glebe à Ottawa. Son père, Allan Moscovitch, travaille comme professeur dans le domaine des politiques sociales à l’Université Carleton et sa mère, Julie White, fait des recherches sur le monde du travail. L’un comme l’autre sont très engagés à gauche et la maison est le lieu de débats politiques incessants particulièrement animés, un environnement qui exercera une grande influence sur Moscovitch en tant qu’auteure, ses pièces traitant d’enjeux contemporains complexes souvent à forte connotation politique. Hannah est encouragée à écrire depuis son plus jeune âge; enfant, elle met déjà en scène des représentations dans le salon familial, réclamant de l’argent à ses parents pour les billets d’entrée et costumant son frère et son chat.

Après son diplôme de fin d’études secondaires en 1996, Moscovitch demande à être admise en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada à Montréal; sa candidature n’est toutefois pas acceptée. Elle décide de voyager à l’étranger pendant un an, tout d’abord en Israël, où elle travaille pendant quatre mois dans un kibboutz sur les hauteurs du Golan, puis à Uxbridge, en Angleterre, où elle travaille comme intérimaire pour différentes entreprises. À son retour au Canada, elle fait une nouvelle demande à l’École nationale de théâtre du Canada et, cette fois, elle est acceptée au sein du programme. En tant qu’étudiante en interprétation, elle suit un cours obligatoire d’écriture dramatique donné par Sheldon Rosen dans lequel elle s’illustre immédiatement. Ses professeurs de l’École nationale de théâtre du Canada, impressionnés par ses talents d’écriture instinctifs et polyvalents, l’encouragent à changer de programme et à suivre le cursus d’écriture dramatique; elle décide toutefois de persévérer au sein du programme d’interprétation et obtient son diplôme en 2001. L’une des pièces qu’elle écrit en tant qu’étudiante, Cigarettes and Tricia Truman, fait l’objet d’un atelier à la Great Canadian Theatre Company d’Ottawa.

En 2001, Moscovitch déménage à Toronto où elle étudie la littérature à l’Université de Toronto et travaille pour subvenir à ses besoins comme serveuse au restaurant Teatro sur College Street. Confortée par les encouragements d’un certain nombre de dramaturges confirmés, notamment Lise Ann Johnson, Peter Hinton, Marti Maraden et Brian Quirt, elle continue à écrire des pièces tout au long de cette période.

Débuts de carrière

Moscovitch obtient tout d’abord une large reconnaissance pour deux pièces qu’elle écrit pour le SummerWorks Theatre Festival de Toronto. La première, en 2005, Essay, traite des politiques d’égalité des sexes dans le monde universitaire contemporain, une œuvre que Moscovitch décrit comme une réponse à la pièce de David Mamet, Oleanna, qui, selon de nombreuses interprétations, stigmatise une jeune étudiante pour ses penchants féministes. Essay obtient des critiques élogieuses et, l’année suivante, lors du SummerWorks, Moscovitch présente The Russian Play, une pièce romantique située dans la Russie stalinienne dans laquelle Sonya, une jeune Russe, tombe amoureuse d’un fossoyeur. The Russian Play obtient le prix du jury pour la meilleure production au SummerWorks. La réputation de Moscovitch comme l’une des plus talentueuses dramaturges canadiennes ne fait que grandir.

Milieu de carrière

Moscovitch écrit sa première pièce longue durée, East of Berlin,alors qu’elle est membre de l’unité des dramaturges du Tarragon Theatreoù elle sera jouée en première en 2007. East of Berlin, dont l’intrigue tourne autour du fils d’un criminel nazi élevé au Paraguay, s’attaque à l’héritage de l’Holocauste, un thème qui couvait en elle depuis son séjour dans un kibboutz sur les hauteurs du Golan dix années plus tôt où elle avait travaillé aux côtés du petit-fils d’un nazi. La pièce est également influencée par Legacy of Silence,un livre sur les enfants de nazis. East of Berlin est un grand succès; la pièce fait partie de la sélection finale pour le Prix du Gouverneur général et revient à l’affiche du Tarragon Theatre en 2009 et en 2010. La pièce suivante de Moscovitch, The Children’s Republic, qui se situe dans un orphelinat de Varsovie, est jouée en première au Tarragon en 2011. En 2013, le Tarragon présente un double programme comprenant sa dernière œuvre Little One ainsi qu’Other People’s Children.

Moscovitch participe à l’écriture de la série dramatique Afghanada diffusée entre 2006 et 2011 sur le réseau radiophonique anglophone de Radio-Canada. L’accès privilégié qu’elle obtient auprès de soldats canadiens de retour d’Afghanistan alors qu’elle travaille sur Afghanada exercera une grande influence sur sa pièce la plus récente, This is War, présentée en première au Tarragon Theatre en 2013. S’inscrivant dans la veine des sujets socialement pertinents et posant une foule de questions dans Moscovitch s’est fait une spécialité, This is War constitue une exploration complexe et poignante de ce qu’est la vie des soldats qui font la guerre au nom du Canada.

Prix et projets à venir

Les œuvres de Moscovitch lui ont valu de multiples Dora Mavor Moore Awards, et elle a été sélectionnée comme finaliste du Prix du gouverneur général, du Carol Bolt Award, du Emerging Artist Award de la Toronto Arts Council Foundation, du K.M. Hunter Award et du Susan Smith Blackburn Prize international. Elle se consacre actuellement à l’écriture de pièces pour le Festival Shakespeare de Stratford, le Prairie Theatre Exchange, le Volcano Theatre, le 2b theatre, le Studio 180 Theatre ainsi que le Tarragon Theatre. Elle collabore également avec Alisa Palmer sur l’adaptation pour la scène du roman d’Ann-Marie MacDonald, Fall on Your Knees. Elle a aussi produit, en compagnie du compositeur Lembit Beecher, un court opéra, commandé par le Gotham Chamber Opera, dont la première a eu lieu au Metropolitan Museum of Art à New York en février 2014.


Liens externes