Hanoverhill Starbuck

Hanoverhill Starbuck, géniteur Holstein (né le 26 avril 1979 à Port Perry, en Ontario; décédé le 17 septembre 1998 à Saint-Hyacinthe, au Québec).

Le l\u00e9gendaire taureau Hanoverhill Starbuck (avec la permission de Jim Rose/CIAQ).

Hanoverhill Starbuck, géniteur Holstein (né le 26 avril 1979 à Port Perry, en Ontario; décédé le 17 septembre 1998 à Saint-Hyacinthe, au Québec).

Hanoverhill Starbuck est le nom d'un géniteur canadien (aussi connu sous le nom de taureau ou bovin mâle) dont la génétique était exceptionnelle. Du milieu des années 1980 au milieu des années 1990, Starbuck a engendré plus de 200 000 filles et 209 fils authentifiés grâce à l'insémination artificielle.

Vie

En mai 1979, Robert Chicoine et Harley Nicholson, tous deux analystes de géniteurs du Centre d'insémination artificielle du Québec (CIAQ), se rendent en Ontario pour signer des contrats d'accouplement avec des éleveurs de Holstein. Ils sont aussi à la recherche de nouveaux jeunes géniteurs. Dans la région de Port Perry, Peter Heffering, de Hanover Hill Holsteins, leur offre de visiter son troupeau. Dans la grange, ils s'intéressent au jeune Starbuck. Après mûre réflexion, le CIAQ décide d'acheter le jeune géniteur. Lorsque les premières filles de Starbuck commencent le vêlage au Québec, leurs propriétaires sont très impressionnés par leurs caractéristiques. Elles ont une belle apparence, sont d'une bonne grandeur, leurs jambes sont extraordinaires et leurs mamelles sont d'excellente qualité. Les éleveurs du Québec, conscients de la grande valeur génétique du géniteur et des résultats remarquables en matière de production laitière, ont recours à grande échelle au sperme de Starbuck.

Héritage

Au cours de sa vie, Starbuck a engendré, à l'échelle mondiale, plus de 200 000 filles, 209 fils authentifiés et 406 petits-fils authentifiés. De 1986 à 1995, il reçoit le titre de « plus grand reproducteur » à 27 reprises lors de cinq expositions majeures de Holsteins ayant lieu au Canada et aux États-Unis. En plus d'être très populaire en Amérique du Nord, son sperme est très populaire sur le marché international. En tout et partout, plus de 685 000 doses de sperme de Starbuck ont été vendues dans 45 pays.

Starbuck meurt le 17 septembre 1998 après avoir été utilisé pendant 19 ans et 4 mois à des fins d'insémination artificielle. Une comédie québécoise inspirée du taureau, Starbuck, est parue en 2011. Le film met en vedette Patrick Huard, Julie LeBreton et Antoine Bertrand. Il raconte l'histoire d'un donneur de sperme dans la quarantaine qui découvre qu'il est le père biologique de 533 enfants, dont 142 désirent connaître son identité. Une version hollywoodienne du film, intitulée Donneur anonyme, est sortie en 2013.

Starbuck II

Moins de deux ans après la mort de Starbuck, Starbuck II, un veau cloné à partir du célèbre taureau, naît à Saint-Hyacinthe, au Québec. À l'époque, le clonage était une façon de transmettre les bons gènes. Toutefois, les agences réglementaires canadiennes n'autorisent pas la vente de doses de sperme provenant de géniteurs clonés. De plus, l'arrivée de la génomique (étude des gènes désirables et transmissibles) dans l'industrie de l'élevage, en 2009, fait en sorte que le clonage est désormais une solution moins intéressante pour la transmission de bon matériel génétique. Compte tenu des circonstances, l'Alliance Semex (dont la CIAQ est l'un des actionnaires) a choisi d'incinérer Starbuck II le 30 septembre 2010.