Alexander, Harold Rupert Leofric George, 1er comte Alexander de Tunis

Harold Rupert Leofric George Alexander, 1er comte Alexander de Tunis, officier dans l'armée, gouverneur général (Londres, Angl., 10 déc. 1891 -- Slough, Angl., 16 juin 1969). Dernier gouverneur général britannique du Canada (1946-1952), il est issu de l'aristocratie irlandaise.

Alexander, Harold Rupert Leofric George, 1er comte Alexander de Tunis

Harold Rupert Leofric George Alexander, 1er comte Alexander de Tunis, officier dans l'armée, gouverneur général (Londres, Angl., 10 déc. 1891 -- Slough, Angl., 16 juin 1969). Dernier gouverneur général britannique du Canada (1946-1952), il est issu de l'aristocratie irlandaise. Officier du régiment des Gardes irlandais durant la Première Guerre mondiale, il a espéré devenir un artiste professionnel, mais la guerre en fait un soldat dévoué.

En 1937, il est déjà le plus jeune major général de l'armée britannique. Il commande la 1er division en France en 1940, puis l'arrière-garde à Dunkerque, dirige la retraite de l'armée sino-britannique devant l'invasion japonaise de la Birmanie en 1942 et, à partir d'août 1942, devient commandant supérieur de l'armée dans la Méditerranée. Après la guerre, il doit être nommé chef de l'état-major général impérial, mais le premier ministre britannique, Winston Churchill, déclare que « le Canada est une affectation beaucoup plus importante ».

Beau, athlétique, élégant et secondé par une épouse très populaire, lady Margaret, Alexander fait grande impression comme gouverneur général. À l'aise dans ce rôle protocolaire, il voyage beaucoup et mène une vie de détente. Il s'adonne au ski, à la pêche et à la peinture. À son retour en Angleterre, il occupe sans enthousiasme le poste de ministre de la Défense dans le gouvernement Churchill de 1952 à 1954.