Stevens, Henry Herbert

Henry Herbert Stevens, homme politique et homme d'affaires (Bristol, Angl., 8 déc. 1878 - Vancouver, 14 juin 1973). Député fédéral pendant près de 30 ans, il est l'une des figures politiques canadiennes les plus controversées des années 30.
Henry Herbert Stevens, homme politique et homme d'affaires (Bristol, Angl., 8 déc. 1878 - Vancouver, 14 juin 1973). Député fédéral pendant près de 30 ans, il est l'une des figures politiques canadiennes les plus controversées des années 30.


Stevens, Henry Herbert

Henry Herbert Stevens, homme politique et homme d'affaires (Bristol, Angl., 8 déc. 1878 - Vancouver, 14 juin 1973). Député fédéral pendant près de 30 ans, il est l'une des figures politiques canadiennes les plus controversées des années 30. D'abord élu au Parlement en 1911 en tant que député conservateur de la ville de Vancouver, il devient ministre sous les gouvernements de MEIGHEN (1921, 1926) et ministre du Commerce (1930-1934) sous R.B. BENNETT'S à titre de député de Kootenay-Est. En 1934, il est nommé président de la Commission royale d'enquête sur les écarts de prix, après avoir dirigé une enquête dévoilant de graves abus chez les grosses entreprises. Stevens attaque les intérêts des grandes entreprises et réclame des changements radicaux, ce qui met Bennett dans l'embarras. Il démissionne par la suite du Cabinet et de la présidence de cette commission. En 1935, il forme le Parti de la reconstruction dans le but de protéger les « petits » de l'exploitation financière et de la CRISE DES ANNÉES 30. Bien que son parti obtienne près de 10 p. 100 des suffrages aux élections de 1935, Stevens est le seul candidat victorieux. Il retourne au sein du caucus conservateur en 1939. Après trois défaites électorales et une tentative avortée pour devenir chef des tories en 1942, Stevens s'occupe finalement d'affaires à plein temps, à Vancouver.


//