Hewitt, John




Hewitt, John

 John Hewitt, tonnelier, dirigeant syndical, rédacteur en chef (actif des années 1860 aux années 1890). Ayant acquis une vaste expérience de la réforme américaine du travail, Hewitt devient un important dirigeant syndical à Toronto. Il participe à la fondation de la Toronto Trades Assembly, dirige le MOUVEMENT POUR UNE JOURNÉE DE TRAVAIL DE NEUF HEURES et appuie l'Ontario Workman, un journal ouvrier. Il est élu premier secrétaire de l'Union canadienne du travail (1873). Il démissionne de son poste de secrétaire de la Toronto Trades Assembly pour accepter un emploi au Toronto Water Works, profitant ainsi du favoritisme des tories. Plus tard, il devient rédacteur en chef de Sentinel, l'hebdomadaire des Orangistes. Son torysme lui vient de sa croyance en une coalition entre travailleurs et patrons de petites entreprises. Sa position apparaît aujourd'hui comme une anomalie, mais représente pourtant le torysme radical de son époque.