Hudson

Cette banlieue résidentielle de Montréal est fière de ses demeures majestueuses qui ajoutent du charme au paysage. Les habitants apprécient énormément leur style de vie, qui leur permet de jouir d'une variété de sports et d'activités culturelles à l'écart de toute industrie.


Hudson

 Hudson, ville du Qc, pop.5088 (recens. 2006), 4796 (recens. 2001), const. en 1969 après la fusion du village de Como-Est (const. en 1918), de Hudson (1925) et de Hudson-Heights (1877). Hudson est située sur la rive Sud du lac des Deux-Montagnes en face d'OKA, à environ 60 km à l'ouest de MONTRÉAL. Un train de banlieue la relie au centre de Montréal, et un traversier saisonnier à Oka.

Cette banlieue résidentielle de Montréal est fière de ses demeures majestueuses qui ajoutent du charme au paysage. Les habitants apprécient énormément leur style de vie, qui leur permet de jouir d'une variété de sports et d'activités culturelles à l'écart de toute industrie. La dernière entreprise de la ville, une usine de tricot, a brûlé dans les années 60, et les résidants ont voté contre l'installation d'un parc industriel dans les années 70.

En été, Hudson attire des visiteurs grâce à ses points de repère historiques tels que Greenwood (propriété familiale originelle de Jean-Baptiste Sabourin (1732) devenue un Centre d'histoire vivante), l'église anglicane St James (1842) et son cimetière. Les visiteurs aiment aussi faire la tournée des boutiques et du marché aux puces en plein air de Finnegan.

Son nom est donné d'abord au bureau de poste local en 1865 par George Matthews, propriétaire de Canada Glass Works, alors en activité. Il choisit ce nom en l'honneur de sa femme, Eliza Hudson.