Huot, Charles

Charles Huot, peintre et illustrateur (Québec, 6 avril 1855 -- id., 28 janv. 1930).
Charles Huot, peintre et illustrateur (Québec, 6 avril 1855 -- id., 28 janv. 1930).


Huot, Charles

Charles Huot, peintre et illustrateur (Québec, 6 avril 1855 -- id., 28 janv. 1930). Il entreprend ses études au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et les poursuit à l'École normale Laval de Québec, dont le directeur organise une collecte pour lui permettre de s'inscrire à l'École des beaux-arts, à Paris, en 1874. Il fréquente alors l'atelier du peintre Chabanel et mérite une médaille d'argent. À l'occasion de l'Exposition universelle de 1878, le gouvernement français lui achète Le bon Samaritain, que l'on peut admirer aujourd'hui au Musée Tavet, à Pontoise. En 1886, il obtient une seconde médaille d'argent pour sa participation à l'exposition Blanc et Noir de Paris. En 1898, il revient définitivement au pays après un séjour de 17 ans en Europe. Il travaille alors à la décoration de nombreuses églises du Québec. Il peint aussi pour le Parlement de Québec deux grandes toiles, Séance du premier parlement du Bas-Canada, le débat sur la langue et Le conseil souverain de 1663, au plafond de l'Assemblée nationale, Je me souviens, et la grande verrière de la bibliothèque, Je puise mais n'épuise. Il illustre aussi de nombreux ouvrages (L'art d'être grand-père, de Victor Hugo; La civilisation des Arables, du Dr Lebon; Similia Similibus, d'Ulric Barthe; et Les Contes vrais, de Pamphile Lemay). Peu avant sa mort (1930), il est fait Officier de l'Instruction publique par le gouvernement français. En 1979, Jean-René Ostiguy, conservateur au Musée des Beaux-Arts du Canada, publie un ouvrage sur cet artiste.