Ian and Sylvia

Au milieu des années 1960, le duo commença à délaisser le folk traditionnel pour s'orienter vers une des premières formes de fusion du country et du rock.


Ian and Sylvia

 Ian and Sylvia. Chanteurs folk (plus tard country) actifs de 1961 à 1975. Ian Tyson et Sylvia Fricker (m. Tyson) chantaient ensemble dans les boîtes de nuit de Toronto dès 1959. Ian jouait de la guitare, Sylvia, de la guitare et de la cithare d'amateur. Duo à temps complet à partir de 1961, ils se produisirent la même année au Festival de folklore Mariposa ainsi que dans des clubs de folk de New York et de Chicago. Profitant de ce qu'on appelait alors « urban folk revival » en Amérique du Nord, ils devinrent bientôt les figures de proue de ce mouvement grâce à leurs premiers micr. et à la popularité de la chanson « Four Strong Winds » d'Ian. Leur répertoire comportait également des chansons traditionnelles (par exemple « Un Canadien errant », « V'là l'bon vent! » et « Brave Wolfe »), du blues, des mélodies pop et des chansons contemporaines de style folk. Ils furent parmi les premiers interprètes des chansons de Gordon Lightfoot et de Joni Mitchell. Le duo Ian and Sylvia se produisit partout en Amérique du Nord et ne tarda pas à délaisser les clubs au profit des collèges et des festivals, y compris le Newport Folk Festival en 1963 et 1965. Ils furent invités en 1966 par la télévision de la BBC en Angleterre, et ils donnèrent un concert au Carnegie Hall de New York le 30 avril 1967. Parmi leurs premières chansons à succès, citons « You Were on My Mind » de Sylvia (un succès international en 1965 dans la version enregistrée par le groupe amér. We Five), ainsi que « Lovin' Sound » (qui connut un certain succès au Canada en 1967 dans la version enregistrée par le duo) et « Someday Soon » d'Ian. Des recueils de chansons parurent parallèlement à plusieurs de leurs disques.

Au milieu des années 1960, le duo commença à délaisser le folk traditionnel pour s'orienter vers une des premières formes de fusion du country et du rock. Un orchestre, le Great Speckled Bird, remplaça l'accompagnement de guitare (qui avait été assuré tour à tour par Monte Dunn, David Rea et quelques autres) en 1968; son premier micr., Great Speckled Bird, est considéré comme un classique du genre country-rock. Au début, ce changement de style suscita des réactions mitigées, sinon franchement hostiles, mais il introduisit le couple à un public plus vaste - ainsi, en 1970, il se produisit à l'Atlanta Pop Festival et il participa au Festival Express, festival rock qui traversa le Canada en train, s'arrêtant dans plusieurs villes. Le duo chanta également à l'Expo 70 au Japon. Le Great Speckled Bird connut un roulement de personnel considérable - ses guitaristes furent successivement Amos Garrett et David Wilcox - mais il fournit un soutien précieux à Ian and Sylvia au fur et à mesure que la musique country devenait l'influence dominante dans leur travail collectif aussi bien qu'individuel dans les années 1970. Leur émission de télévision hebdomadaire à CTV, « Nashville North », lancée en 1970, devint en 1971 « The Ian Tyson Show » (Sylvia n'y fut invitée qu'à l'occasion), et demeura en ondes jusqu'en 1975. Le duo donna son dernier spectacle en mai 1975 à la Horseshoe Tavern à Toronto. Il s'est reformé de temps à autre - notamment pour un concert filmé le 18 août 1986 par la SRC au Kingswood Music Theatre à Maple, Ont., en compagnie d'invités tels que Lightfoot, Judy Collins, Emmy Lou Harris et Murray McLauchlan. Ian et Sylvia Tyson ont été intronisés au Juno Awards Hall of Fame en 1992.


Lecture supplémentaire

  • Batten, Jack. 'Sweet song of success,' Maclean's, 21 Aug 1965

    Lacey, Liam. 'Ian & Sylvia encore,' Toronto The Globe and Mail, 2 Aug 1986

    LeBlanc, Larry. 'Ian and Sylvia... "Full circle",' CMN, vol 7, Sep 1986