Krehm, Ida

Ida (mariée Pick) Krehm. Pianiste, professeure, chef d'orchestre (Toronto, de parents russes, 24 février 1912, naturalisée américaine 1944, décès à San Jose, au Costa Rica, 12 août 1998). À Toronto, elle étudia le piano avec Ernest J.

Krehm, Ida

Ida (mariée Pick) Krehm. Pianiste, professeure, chef d'orchestre (Toronto, de parents russes, 24 février 1912, naturalisée américaine 1944, décès à San Jose, au Costa Rica, 12 août 1998). À Toronto, elle étudia le piano avec Ernest J. Farmer, Norah Drewett de Kresz et Viggo Kihl, et les matières théoriques avec Willan. Dans sa jeunesse, elle remporta de nombreux prix de piano et commença à enseigner dès l'âge de 13 ans. Son premier concert public eut lieu à l'église unie de la rue Bloor à Toronto (1924). En 1929, elle se rendit à Chicago étudier avec Rudolph Ganz. En 1936, elle épousa Joseph Richard Pick, pianiste, compositeur et courtier en textiles (Chicago, 1901 - 1955) dont l'affection et le soutien lui furent précieux dans sa carrière. En 1937, elle gagna aux États.-Unis, ceci dans l'espace de trois semaines, le Schubert Memorial Award (lui accordant trois engagements avec l'Orchestre de Philadelphie dirigé par Ormandy), le prix en argent de la National Federation of Music Clubs, et le Naumburg Foundation Award qui assura ses débuts en récital au Town Hall de New York, le 14 décembre de la même année. À cette occasion, le jury fut si impressionné par l'exécution d'Ida Krehm que, pour la première fois, le prix fut décerné sans audition finale.

Ida Krehm fit ses débuts professionnels au Canada le 2 mars 1939 à la Hart House de l'Université de Toronto, sous les auspices du Women's Musical Club de Toronto. Sa réputation au concert et comme soliste avec orchestre s'étendit bientôt en Amérique du Nord (Chicago, Cleveland, Detroit, Saint Louis, Toronto), en Europe et en Amérique du Sud. Ernest Bloch la choisit comme soliste pour la création (2 décembre 1950) de son Scherzo fantasque avec l'OS de Chicago. Elle fit aussi connaître des œuvres de compositeurs tels Jiri Antonin Benda, Norman Dello Joio, M.K. Ciurlionis, Rudolph Ganz, Carlos Surinach, Alexandre Tansman et Alexandre Tchérepnine. Elle débuta comme pianiste et chef d'orchestre à Hilversum, en Hollande, en 1962. Par la suite, elle a tenu à nouveau ce double rôle à Berlin, à Londres (English Chamber Orchestra, Melos Ensemble), à Toronto (SRC), à Trondheim, en Norvège, au premier Festival d'Orvieto (1976) ainsi qu'en Inde et aux Philippines. Elle a élu domicile à Hampstead, en Angleterre, en 1958. Grâce à une bourse du CAO, elle a commandé à Srul Irving Glick un Concertino (1977), œuvre écrite à son intention et destinée à être dirigée du clavier. Elle a déménagé en Suisse, où elle habita pendant un certain temps dans les années 1970. Elle a passé les deux dernières années de sa vie au Costa Rica.

Elle a enregistré la Fantaisie op. 17 de Schumann (Delyse ECB-3154) et des œuvres de Tchaïkovsky, Rachmaninov, Scriabine et d'autres (Piano Music from Russia, CBC SM-247). Son activité se distingue par un haut degré de compétence et d'intelligence. La famille Krehm a fondé la bourse Ida Krehm Memorial au RCM. En mars 1999, un portrait de Krehm a été présenté à la radio de la SRC.

Écrits

« Why not women conductors? », Music Journal, février 1969.

« NFMC sponsors fall benefit », Music Journal, octobre 1974.

Bibliographie

William KREHM « Lives lived: Ida Krehm », Globe and Mail, 29 septembre 1998.

« Planned giving: remembering Ida Krehm », Music in Our Lives, été 2000.


Lecture supplémentaire

  • Krehm, William. 'Lives lived: Ida Krehm,' Globe and Mail, 29 Sep 1998

    'Planned giving: remembering Ida Krehm,' Music in Our Lives, summer 2000