Williams, Ifan

Ifan Williams. Violoniste, professeur, chef d'orchestre (Carmarthen, pays de Galles, 20 novembre 1889, naturalisé canadien - Londres, 13 septembre 1957). F.R.A.M. 1940. Il étudia à la RAM et fut premier violon du quatuor et de l'orchestre de l'institution.

Williams, Ifan

Ifan Williams. Violoniste, professeur, chef d'orchestre (Carmarthen, pays de Galles, 20 novembre 1889, naturalisé canadien - Londres, 13 septembre 1957). F.R.A.M. 1940. Il étudia à la RAM et fut premier violon du quatuor et de l'orchestre de l'institution. Gagnant de nombreux prix et bourses pour le violon et la musique de chambre, il fut membre pendant plusieurs années de l'OS de Londres, de l'orchestre de l'Opéra (présumément le Covent Garden) et du Blagrove String Quartette, tout en donnant comme soliste de nombreux récitals à Londres et en province. Arrivé au Canada en 1920, il fut dir. du dépt des cordes puis dir. (1934-57) du Halifax Cons. (Maritime Conservatory). Il y enseigna plusieurs instruments et fit de l'orchestre du conservatoire un ensemble de qualité contribuant activement à la vie musicale locale. Fondateur en 1922 de la Halifax Choral Union (plus tard Halifax Choral Society) et, en 1930, du Ifan Williams String Quartette, il fut aussi l'un des organisateurs du premier festival-concours de musique de Halifax, en 1935. Le 13 juillet 1949, il dirigea la première de Symphony to Halifax, poème de Mme A.G. Baird et musique de Trevor Jones, oeuvre composée à l'occasion du bicentenaire de la ville et dédiée « à Ifan Wiliams et à la Halifax Choral Union ». Parallèlement, il oeuvra à la mise sur pied d'une harmonie et d'un orchestre dans les écoles publiques de Halifax, dans le but d'assurer une relève musicale de la province; la pleine réalisation de ces projets n'arriva cependant que plus tard.

Son fils Ifan, violoncelliste et professeur (Halifax, N.-É., 10 juillet 1945), étudia d'abord avec Edward Bisha (1958-64) et fut membre de l'ONJ (1961-62). Il poursuivit sa formation à la Manhattan School of Music de New York (1964-66) avant de se fixer en Angleterre où il fut membre de l'OS de Bournemouth (1967), de la New Philharmonia de Londres (1968) et de l'OS de Londres (1969). De retour au Canada en 1970, il fut notamment violoncelle solo de l'Orchestre symphonique de l'Atlantique, de l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo et du Stratford Ensemble, artiste en résidence à l'Université du Nouveau-Brunswick, et membre du Quatuor classique de Montréal et de Musica Camerata Montréal.