Coudres, île aux



Moulin \u00e0 vent de l
En 1535, Jacques Cartier donne son nom \u00e0 l'\u00eele en raison de l'abondance des noisetiers (coudriers) (Corel Professional Photos).

Coudres, île aux

 L'île aux Coudres possède une superficie de 29,50 km2 (11 km de longueur sur 4,3 km de largeur) et une altitude de 92 m. Elle se trouve dans l'estuaire moyen du SAINT-LAURENT, à 60 km en aval de Québec. L'île est constituée d'un plateau entre deux crêtes appalachiennes dont la terminaison rocheuse amont encadre les anses de l'Église et du Havre. Une batture rocheuse de l'ordre d'un kilomètre de large entoure une grande partie de l'île à marée basse. Les tremblements de terre sont fréquents. En 1535, Jacques CARTIER donne ce nom à l'île en raison de l'abondance des noisetiers. Concédée en fief à Étienne de Lessart en 1677, puis au SÉMINAIRE DE QUÉBEC en 1687, l'île commence à être colonisée vers 1720. En 1759, elle sert de mouillage à la flotte de Durell. L'économie de l'île repose sur l'agriculture, un chantier naval, l'exploitation de la tourbe et un tourisme florissant. L'île et ses habitants ont inspiré trois long métrages de Pierre Perrault dont Pour la suite du monde (1963) qui illustre l'ancienne pêche traditionnelle aux marsouins.